Share Button

En tant que zone pilote dans le cadre du programme Initiatives à résultats rapides (Irr), Sangalkam s’est enrichi, dans le domaine de l’assainissement, de 2.300 nouveaux branchements sociaux en l’espace de 100 jours. Une performance partagée par les ministres Mansour Faye (Hydraulique et Assainissement), Diène Farba Sarr (Renouveau urbain, Habitat et Cadre de vie) et Viviane Laure Bampassy (Fonction publique) dont le département pilote le programme.

C’est un total de 2.300 branchements que les équipes de la Sones et de la Sde ont réussi à réaliser en l’espace de 100 jours dans la zone pilote de Sangalkam. L’annonce a été faite par le ministre de l’Hydraulique, Mansour Faye, à l’occasion de l’atelier de partage des résultats du programme Initiatives à résultats rapides (Irr). « Au bout de 100 jours, l’équipe a réalisé d’excellents résultats avec 2.000 branchements sociaux et 300 branchements ordinaires, soit 2.300 branchements au total », a expliqué le ministre à Rufisque.

Pour lui, avec de tels résultats, la mission assignée à ses services de ramener les délais réglementaires, du paiement jusqu’au branchement, de 15 jours à 10 jours est, aujourd’hui, accomplie. « Il s’agira, pour notre part, de dupliquer ces résultats vers d’autres zones tout en tenant compte des difficultés rencontrées, car l’allègement des délais de raccordement à l’eau constitue une bonne opportunité non seulement pour améliorer la performance administrative de nos services d’eau, mais également pour atteindre l’accès universel », a expliqué le ministre de l’Hydraulique.

Mansour Faye était à Rufisque avec les ministres de la Fonction publique (Viviane Bampassy) et du Renouveau urbain (Diène Farba Sarr). Ce dernier s’est même réjoui des brillants résultats obtenus par les services de son collègue de l’Hydraulique et de l’Assainissement. « Non seulement les équipes sont parvenues à réduire les délais de traitement et augmenter leur capacité de production, notamment en termes de branchement à l’eau et d’autorisation de lotir, mais elles ont aussi réalisé les actions attendues en usant de toute leur créativité et de leur énergie pour s’organiser, collaborer et s’adapter aux contraintes réelles du terrain », a dit M. Sarr.

Toutefois, il a rappelé les défis qu’il faut relever pour arriver à d’autres résultats probants. Il s’agit, selon lui, du renforcement des moyens humains et matériels dans nos administrations, de la mise en œuvre d’un plan de communication efficace et de la dématérialisation des procédures pour plus de diligence et de qualité dans le service rendu aux citoyens.

Maguette NDONG

lesoleil

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here