Melania Trump à la frontière avec le Mexique pour rencontrer des familles de migrants

0
90
U.S. first lady Melania Trump visits the Lutheran Social Services of the South "Upbring New Hope Children's Center" as she visits the U.S.-Mexico border area in McAllen Texas, U.S., June 21, 2018. REUTERS/Kevin Lamarque

C’est elle, et Ivanka Trump, qui auraient convaincu le président américain de mettre fin aux séparations des familles.

Elle est, selon les spécialistes, une des artisans du revirement spectaculaire du président américain. La First Lady Melania Trump rencontre, ce jeudi 21 juin, des familles de migrants à la frontière mexicaine après s’être émue, publiquement, du sort des enfants séparés de leurs parents et placés dans des cages. Un déplacement, annoncé par Donald Trump, qui intervient après plusieurs jours de vives controverses sur cette politique migratoire « tolérance zéro. »

Les services de communication de la Première dame ont précisé qu’elle se rendait notamment dans un centre où sont hébergés des enfants et sur un site des garde-frontières. « Je suis ici pour en apprendre davantage sur votre établissement, dans lequel je sais que vous hébergez des enfants sur le long terme. Je voudrais aussi vous demander comment je peux aider ces enfants à retrouver leur famille le plus rapidement possible », a-t-elle déclaré depuis un de ces centres, situé à McAllen au Texas.

NBC Politics

@NBCPolitics

First Lady Melania Trump: « I’m here to learn about your facility, in which I know you house children on a long term basis. And I’d also like to ask you how I can help these children to reunite with their families as quickly as possible. »

Le centre pour enfants, Upbringing New hope Children’s Chelter, accueille actuellement une soixantaine de mineurs âgés de 5 à 17 ans, originaires du Honduras et du Salvador. Selon un haut responsable, la plupart sont des adolescents et adolescentes qui sont arrivés aux Etats-Unis sans être accompagnés d’adultes. Seuls six ont été séparés de leurs parents, a précisé cette source.

C’est la première fois que Melania Trump s’engage personnellement depuis le début de mandat de son mari Donald Trump. Le président a d’ailleurs lui même reconnu que sa femme et sa fille Ivanka avaient pesé sur sa décision de signer un décret mettant fin à la séparation des familles de migrants, soulignant que le sujet leur tenait particulièrement à coeur.

« Mme Trump déteste voir des enfants séparés de leur famille », avait déclaré la porte-parole de la Première dame au plus fort de la crise, alors que Donald Trump se montrait inflexible. La First Lady exhortait également « les deux camps du Congrès » de tomber rapidement d’accord pour « faire aboutir une réforme réussie de l’immigration. »

De son côté, Ivanka Trump a remercié son président de père d’avoir mis fin à une situation qu’il avait lui même crée. « Merci président d’avoir pris cette décision cruciale pour mettre fin aux séparations des familles à la frontière », a-t-elle tweeté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here