Un fonctionnaire du Millennium Challenge Corporation visite le Sénégal pour faire avancer le développement du Compact

0
160

L’adjoint au vice-président pour l’Afrique du Millennium Challenge Corporation (MCC) du gouvernement américain, Kyeh Kim, était au Sénégal cette semaine pour faire avancer le développement d’une subvention du MCC, appelée Compact.

L’adjoint au vice-président pour l’Afrique du MCC, Kyeh Kim, a fait la déclaration suivante lors de sa visite:

« Le Millennium Challenge Corporation est heureux d’être aux dernières étapes de l’élaboration du Compact MCC avec le gouvernement du Sénégal. Ensemble avec le gouvernement, nous avons développé une forte proposition de Compact pour augmenter la croissance économique et réduire la pauvreté au Sénégal, qui renforcera le secteur de l’énergie. Bien qu’il reste un important travail à faire avant qu’un accord entre le MCC et le gouvernement du Sénégal puisse être finalisé et approuvé par le Conseil d’administration du MCC, nous savons que nous pouvons continuer à nous attendre à un leadership, un engagement et une action forts de la part du gouvernement du Sénégal dans le travail de finalisation du Compact. Nous apprécions le travail et le dévouement manifestés par nos collègues sénégalais et nous sommes impatients de participer à d’autres discussions plus tard cette année ».

Au cours de la visite, l’adjoint au vice-président pour l’Afrique Kim a rencontré le président Macky Sall ainsi que d’autres hauts fonctionnaires sénégalais pour discuter des engagements de réforme du gouvernement qui accompagneront l’investissement au Sénégal.

Le MCC et des représentants du gouvernement du Sénégal se réuniront cet automne pour négocier les termes juridiques et techniques définitifs du Compact. Dans l’attente d’un accord, le MCC prévoit de soumettre la proposition convenue à son Conseil d’administration plus tard cette année pour approbation.

En ciblant les défis dans le secteur de l’énergie, le MCC s’associe au gouvernement du Sénégal pour atteindre les objectifs fondamentaux du Plan Sénégal Emergent du gouvernement, dont la croissance et le progrès économiques et la création de nouvelles opportunités pour le peuple sénégalais. Le MCC travaille avec le gouvernement du Sénégal pour relever les plus grands défis économiques du pays, et pense que l’appropriation par les pays et la prise de décision basée sur les données sont essentielles au développement durable.

En septembre 2015, le gouvernement du Sénégal a achevé un premier Compact axé sur les secteurs de l’agriculture et des transports. Plus tard dans l’année, le Conseil d’administration du MCC a choisi le Sénégal pour développer un deuxième Compact après qu’il ait continué à performer sur la carte de sélection du MCC, indiquant clairement son engagement à consolider les acquis démocratiques et à institutionnaliser une réforme politique positive. Le financement du MCC prend la forme d’une subvention de cinq ans.

Le gouvernement du Sénégal a mis en place une unité de gestion de projets pour travailler avec le MCC sur le Compact, l’Unité de formulation et de coordination du deuxième programme MCA-Sénégal (UFC). Au cours du processus de développement du Compact, le MCC et l’UFC ont identifié conjointement les plus grands obstacles à la croissance économique au Sénégal et ont développé un programme spécifiquement destiné à les résoudre. Des analyses coordonnées aident à déterminer les activités du Compact les plus susceptibles de contribuer à une croissance économique durable qui réduit la pauvreté. Le développement Compact a inclus un processus consultatif impliquant la société civile et le secteur privé.

Le MCC est une agence gouvernementale indépendante des États-Unis qui travaille à réduire la pauvreté dans le monde grâce à la croissance économique. Utilisant une approche nationale qui reflète les priorités d’un pays, le MCC fournit des subventions et une assistance limitées dans le temps aux pays en développement qui répondent à des normes rigoureuses de bonne gouvernance, de lutte contre la corruption et au respect des droits démocratiques. En collaboration avec des partenaires locaux, le MCC s’attaque à certains des problèmes les plus urgents auxquels sont confrontés les pays en développement, tels que l’accès à l’électricité, à l’eau potable, aux droits fonciers, à l’éducation et aux routes.

En savoir plus sur le  MCC à www.mcc.gov.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here