ABDOU LAHAD KÂ ( maire de Touba) : ‘ Ni la commune, ni Maou Rahmati ne peuvent régler séparément le problème de l’eau à Touba! ‘

0
226

La question de l’eau en période de magal à Touba, a été  encore une fois avec acuité, débattu par les participants au comité départemental de développement préparatoire au prochain magal convoqué par le préfet Mamadou Lamine Mané dans la salle de réunion de la municipalité.

En réponse aux intervenants qui ont dénoncé les récurrentes pénuries d’eau liées à l’incapacité des autorités de trouver solution à ce casse-tête, le maire de Touba a tenu à apporter certaines précisions. Pour Abdou Lahad Kâ, il n’est guère utile de se voiler la face.  » Ni la commune, ni Maou Rahmati, ni l’Ofor ne peuvent de manière isolée,  régler le problème. La seule panacée qui tienne c’est la jonction des forces en présence. Il est nécessaire, dit-il, que l’administration, Ofor, la commune, Maou Rahmati, le comité d’organisation joignent leurs expertises , qu’ils osent aller jusqu’au bout des réflexions,  pointer du doigt les blocages et qu’ils identifient clairement les difficultés pour ensuite décliner les mesures à prendre!  »
À défaut de travailler ensemble, martèlera Abdou Lahad Kâ,  » Touba ne pourra jamais se départir de son problème d’eau  ».

La rencontre a enregistré la présence de plusieurs personnalités. C’est le cas de Serigne Ousmane Mbacké, coordinateur du comité d’organisation du Grand Magal venu représenter Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre et le tout nouveau sous-préfet de Ndame.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here