“Macky ne peut pas gagner à 100% à Matam”

0
141

Selon les libéraux du Fouta, le président Macky ne peut pas gagner à 100% dans le Fouta comme il l’a affirmé…Voici le communiqué de la Rencontre des Libéraux Engagés du FOUTA…

La Rencontre des Libéraux Engagés du Fouta (RE.LI.E.F) a appris, avec consternation, la déclaration cynique de M. Macky SALL rapportée par les quotidiens parus ce 06 août 2018,  par laquelle, il affirme « qu’il fera un score de 100% à Matam à la prochaine élection présidentielle et que les populations de cette région, ne peuvent espérer avoir des réponses à leurs aspirations, qu’à l’occasion de l’exercice d’un probable et hypothétique deuxième mandat. Le Chef de parti de l’APR, recevant en audience, au Palais de la République, pour la première fois depuis le début de sa mandature, ses militants venus des dix communes du département de Matam, s’est livré à son exercice favori, celui de mépriser et de bafouer la dignité des populations du Fouta.

La Rencontre des Libéraux Engagés du Fouta exprime toute son indignation et invite les populations du Fouta, à trouver dans cette déclaration éhontée et aux relents ethnicistes du Président de l’APR, comme une preuve de son indifférence à leur endroit. La RE.LI.E.F rappelle que l’adhésion à un parti politique par affinité ethnique demeure un frein à tout développement d’un pays et est, d’ailleurs, source d’antagonismes destructeurs entre les couches d’une Nation.

Monsieur le Président, après l’exercice d’un mandat de 07 ans, les populations du Fouta, fortement attachées aux valeurs de la dignité et du respect de la parole donnée, attendaient plutôt de vous, un bilan sur les infrastructures réalisées et le redressement de l’accès des services sociaux de base, gage de l’amélioration de leurs conditions de vie et d’épanouissement individuel et collectif.

Au contraire, vous avez choisi l’option du mépris et de l’indifférence. En réponse à cette attitude peu honorable, les populations du Fouta vous rappellent qu’elles gardent précieusement les promesses non tenues et toutes les duperies minutieusement orchestrées en 2012 par vous et vos acolytes. Cette duperie ne prospèrera plus et toute manœuvre y relative sera rendue inopérante.

Ces promesses portaient sur l’emploi de la jeunesse de cette Région, la réalisation des infrastructures routières, scolaires et sanitaires de qualité, une couverture médicale, des projets agricoles et des programmes et projets pour une valeur de 127 milliards CFA pompeusement annoncée lors du Conseil des ministres décentralisé du 21 mars 2013. Le Fouta, cette zone nord du Sénégal à laquelle vous êtes grandement redevable à votre élection en 2012, n’a que ses yeux pour constater, avec désolation, le vide, l’oubli et un désert de services sociaux de base.

En dernière analyse, le Fouta, à l’instar de tout le pays, reste sevré depuis le départ de Maître Abdoulaye WADE du pouvoir. Tout ce qui brille dans cette zone est l’œuvre du régime libéral, sous la vision éclairée de Maître Abdoulaye WADE.

La RE.LI.E.F appelle donc à la prise de conscience de la jeunesse et invite les populations du Fouta en général et celles de Matam en particulier, à s’approprier de son crédo « NEDDO KO NAFOREMUM» incarné, tout au long de son magistère, par le chantre du panafricanisme, Me Abdoulaye WADE. et à bannir définitivement de leur vocabulaire, l’expression malencontreuse « NEDDO KO BANDOUM» portée et entretenue par Macky SALL..

La RE.LI.E.F invite, enfin, les militantes et militants du développement à s’unir pour barrer la route aux imposteurs et autres marchands d’illusions. Il est temps de penser sérieusement au devenir du Fouta et de se pencher sereinement sur les interpellations et les vraies aspirations des populations sénégalaises. Oui, pour ce combat seulement, le Fouta peut offrir 100% de son électorat. La RE.LI.E.F demeure convaincue que ce combat et cette vision du développement sont portés par le candidat Karim Meissa WADE et s’investit pleinement à le porter irréversiblement à la magistrature suprême en 2019.

A Matam, le 09 août 2018

Pour  le mouvement  RE.LI.E.F PDS – Nafooré FOUTA ,

Le Président Bocar DIOP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here