Share Button

Les nouvelles cartes d’identité nationale ont coûté 52 milliards au contribuable sénégalais. Mais elles ne valent pas grand-chose, puisqu’insuffisantes à elle seules pour se faire établir un passeport, puisque ne contenant pas de filiation. Ensuite selon les dispositions de la Bceao, elles ne sont pas complètes pour faire même ouvrir un compte bancaire. Pire le fichier est détenu par des étrangers. Ce qui compromet la souveraineté nationale. Un autre avatar du régime de Macky Sall, qui a fini d’exposer les Sénégalais dont déjà toutes les données personnelles sont entre les mains des Français, à travers Orange.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here