Abdou Mbow : « Le retour des Wade est un non-évènement »

Share Button

content_imageAbdou Mbow, 2e vice-président de l’Assemblée nationale

Annoncé le 13 mai, pour Karim Wade, et vers la fin du même mois, pour Abdoulaye Wade, le retour de l’ancien ministre d’État et de son père suscite moult commentaires. Mais pour le député Abdou Mbow, 2e vice-président de l’Assemblée nationale, c’est « un non évènement ».

Il précise d’abord : « Karim Wade, à sa sortie de prison, a préféré partir dans un autre pays. Son père, aussi. C’est eux-mêmes qui ont délibérément choisi l’étranger. Nous leur souhaitons la bienvenue dans leur pays, bien qu’aujourd’hui, nous les considérons comme des Sénégalais de l’étranger. »

Ensuite, Abdou Mbow minimise le danger que représenteraient les Wade en vue des prochaines législatives : « Ils ont été battus à la présidentielle de 2012 alors Wade père était le président de la République du Sénégal et Wade fils avait tous les pouvoirs dans ce pays. Aux élections législatives (2012) ils ont encore été battus ainsi qu’aux élections locales (2014) et le référendum (20 mars 2016) avec toute l’opposition et la société civile, ils ont été battus à nouveau. Alors, je ne vois pas comment ils peuvent constituer une menace pour nous. »

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here