Share Button

Saint-Louis : grande offensive contre les maladies hivernales
Dès l’orée de l’hivernage, une vaste offensive contre les maladies saisonnières a été déclenchée dans la région de Saint-Louis. Un plan hivernal élaboré, à cet effet, est en cours d’exécution pour lutter notamment contre les maladies diarrhéiques, la malnutrition et le paludisme qui entrevoit sa phase de pré-élimination dans la région du Nord. Le Dr Seynabou Ndiaye, médecin-chef de la région nous a fait le point de cette offensive salutaire durant la saison des pluies.

Dans la région nord, un plan d’attaque contre les maladies hivernales et autres désagréments a été mis en branle pour venir en appoint à la communauté. S’expliquant ainsi sur cette offensive lors d’un entretien, le Dr Seynabou Ndiaye, médecin-chef régional (Mcr) de Saint-Louis a fait remarquer qu’en ce qui concerne la croisade contre le paludisme, un inventaire de tout ce qui est intrant a été fait pour faire l’état du stock en médicament, le besoin en Tests de diagnostic rapide (Tdr) et en produits ou éléments. Ceci pour permettre de mieux approvisionner les structures de santé et les localités inaccessibles pendant l’hivernage.

Selon le médecin-chef de la région, au delà de cet éventaire, une redynamisation au niveau communautaire a été faite, permettant le recours précoce des malades de paludisme vers les structures de santé. Dr Ndiaye d’ajouter que «nous sommes en phase de pré-élimination du paludisme, donc l’individu susceptible d’être atteint par le paludisme doit être protégé». C’est pour cela que, par rapport à l’hivernage, le médecin recommande une vigilance accrue sur les cas graves et leurs prises en charge. Un plan de communication va accompagner la riposte notamment durant la période de haute transmission. La sensibilisation et la formation des prestataires et des relais communautaires constituant le socle de toutes les interventions.

S’agissant des maladies diarrhéiques, le Mcr de Saint-Louis de soulever que le service d’hygiène est en train de mener beaucoup d’activités de sensibilisation et de plaidoyer pour faire adopter de nouveaux comportements par rapport au lavage régulier des aliments dont la qualité fait l’objet d’une surveillance accrue. Des saisies de denrées périmées ont d’ailleurs été enregistrées. Egalement, avec l’approche de la commémoration de la prière des deux rakkats prévue le 05 septembre, le médecin d’informer que les sites d’hébergement et lieux de convergence populaire sont en train d’être aménagés et désinfectés.

Quant à la malnutrition, causée souvent par une rupture de vivres de soudure en période hivernale, des dispositions ont été prises pour pallier au manque. Le médecin-chef régional d’indiquer que des aliments thérapeutiques ont été mis à la disposition des cas recensés. Un plan de contingence a été élaboré, pour la zone de Podor et Pété, en collaboration avec le Conseil de sécurité alimentaire et la Cellule de lutte contre la malnutrition. Ceci permettra de mieux prendre en charge les enfants diagnostiqués et sujets d’une malnutrition aigue sévère ou modérée.

Cheikh Tidiane MBENGUE 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here