Share Button

Le feuilleton Wari-Tigo continue de plus belle. Alors que Kabirou Mbodj, conforté par un communiqué de la Présidence de la République, campe toujours sur sa position,  le journal L’As renseigne dans ses colonnes du jour qu’en plus des 80 millions d’euros (un peu plus de 52 milliards Fcfa) que le Pdg de Wari n’arrivait pas à mobiliser à temps, le repreneur Yérim Sow est en train de démontrer sa force de frappe en ajoutant 5 millions d’euros (plus de 3 milliards Fcfa) sur le coût initial.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here