Affaire cartes d’électeur- Les précisions du sous-préfet des Almadies: « le détenteur est un président de commission de distribution reconnu par la Ceda (Sous-préfet)

Share Button

     

La réaction ne s’est pas fait attendre du côté de la sous-préfecture des Almadies quant à l’affaire des cartes d’identité biométriques qui ont été saisies par-devers deux personnes hier, à Fass. Le sous-préfet, Khadidjatou Sène Traoré a confirmé que l’un des détenteurs de ces cartes, le nommé Samba Ba, est bel et bien président de commission de distribution de cartes et, est, reconnu par le sous-préfet de l’arrondissement des Almadies se veut clair dans l’affaire de cartes d’identité saisies par des partisans de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal, hier, à la Médina, qui continue de défrayer la chronique.

Affaire cartes d’électeur- Les précisions du sous-préfet des Almadies: « le détenteur est un président de commission de distribution reconnu par la Ceda (Sous-préfet)

Le sous-préfet de l’arrondissement des Almadies se veut clair dans l’affaire de cartes d’identité saisies par des partisans de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal, hier, à la Médina, qui continue de défrayer la chronique.

En conférence de presse ce samedi, dans son bureau, Khadijiatou Sène Traoré a déclaré que « Samba Ba sur qui les cartes ont été retrouvées, a été nommé par arrêté n° 623 du 18 juillet 2017, président de commission de distribution au niveau du lycée Ngalandou Diouf situé dans la commune de Sacré-Cœur –Mermoz », précisant qu’il était accompagné d’un ami.

Selon le sous-préfet, c’est après la descente de la commission, que M. Ba a vu qu’il y avait des problèmes de sécurité par rapport à la garde des cartes, qu’il a préféré emmener les cartes chez lui. Elle a aussi déploré le fait que le sieur Ba ait été violenté par les partisans de Bamba Fall.

Par rapport au nombre de cartes qui a été annoncé, le sous-préfet a démenti et parle de 614 cartes au lieu de 1000. Et pour elle, ce qui est important, est que ces cartes vont être récupérées et restituées à leurs propriétaires.

Ce qui est inquiétant, toujours selon Mme Traoré dans cette affaire, est que les personnes qui ont saisi Samba Ba et son ami, ne l’ont même par interpellé pour avoir des informations sur l’identification des présumés coupables.

Pour rappel, Samba Bâ et « Boy Poulo » ont été retrouvés hier, en possession d’un lot de cartes d’électeurs à Fass Delorme. Ils étaient en train de distribuer des cartes dans ce quartier. Des cartes dont les propriétaires doivent voter au lycée Ngalandou Diouf, dans la commune de Mermoz Sacré-Cœur, selon les partisans de Bamba Fall.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here