Share Button

Les partisans de Khalifa Sall ne badinent plus. Ils sont décidés à en découdre avec le régime en place pour que leur mentor soit élargi de prison. Hier, à l’occasion du ‘’mercredi noir’’ organisé par les femmes ‘’khalifistes’’ à Thiaroye sur mer, dans le cadre de leur plan d’actions, Aissata Fall, présidente des femmes socialistes du département de Dakar, a annoncé la couleur.

« Macky Sall a peur des femmes, parce qu’il sait très bien que nous allons le faire souffrir. Et je vous dis que le Sénégal connaitra pire que ce qui s’est passé au Togo. Et c’est le régime de Macky Sall qui en sera l’origine. Nous allons démarrer le combat de rue, samedi prochain, à la Médina, avec une très grande mobilisation, jamais vue, nous appelons tous ceux qui combattent l’injustice à venir y participer », prévient Aïssata Fall.

Lui emboîtant le pas, Cheikh Guèye, maire de Dieuppeul Derklé indique : « Macky a perdu le sommeil parce qu’il voit partout Khalifa Sall qui a des soutiens au niveau national et international. Khalifa Sall fait le buzz de nos jours et, est à l’ordre du jour partout ».

Auparavant, Idrissa Diallo, maire de la commune de Dalifort, a, dans son discours, affirmé : « Macky et compagnie céderont, parce qu’ils sont peureux et ils n’ont pas le courage pour faire face à la détermination de nos femmes ».

Quant à Fatou Guèye de Pikine, elle a déclaré : « nous allons mener ce combat jusqu’au bout et nous allons déconner gravement pour que notre leader soit libéré ».

Les femmes ‘’khalifistes’’ n’ont pas manqué d’assimiler le président Macky Sall à ‘’une bombe à retardement’’.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here