Share Button

Ce, presque alors que la plupart des services (français, sénégalais, marocains…) s’activent à dire que les Américains auraient dû procéder à des recoupements approfondis après avoir reçu « l’information » d’une source basée en Guinée Conakry. On a tenté de donner un semblant de crédit à l’alerte américaine puisque 24 heures après, un « Touareg a été arrêté à Rosso avec des explosifs ».

Or, comme l’a expliqué la Police, il n’en est absolument. Car, le mis en cause présumé ne fait partie d’aucun commando comme on a tenté de le faire croire.  Cette démarche américaine a mis les services français par exemple dans tous leurs états et ce n’est pas pour rien que le Consulat de ce pays à Dakar un SMS à ses ressortissants pour leur dire que seules les informations de ses services font foi.

Pour simplement dire que les Yankees ont causé d’énormes dégâts. Selon Libération qui donne l’information, le partage des informations aurait d’ailleurs voulu que s’ils disposent d’informations jugées crédibles, qu’ils les transmettent discrètement aux autorités sénégalaises aux fins d’enquêtes au lieu de balancer les topos sur la place publique.
La rédaction de leral.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here