Share Button
La guerre entre les ennemis s’exacerbent. Aliou Sall a débuté les hostilités en s’attaquant à Malick Gackou. Pour sa première journée de campagne le maire de Guédiéwaye et coordonnateur de la la coalition départementale s’en est pris à son plus grand rival politique.

» J’ai de la pitié pour Malick Gackou. Il a déclaré que le choix porté sur Mika Bâ comme tête de liste vise à l’humilier. Voilà un candidat qui avoue son impuissance et sa défaite avant même que le combat soit livré. J’aimerais demander à Gackou quel est le seul fils de Guédiwaye qu’il a aidé ou bien quel acte majeur a t-il posé pour la localité « , interpelle Aliou Sall.

Le frère du président d’enfoncer le clou dans les pages de L’Obs: il n’a jamais recruté un fils de Guédiawaye, pis il a même limogé la seule compétence de Guédiawaye qu’il a trouvé. Il me reproche de ne pas habiter ici, mais il oublie comme lui, j’ai une maison à Guédiawaye qui est  habitée par des personnes alors que la sienne est habitée par des chats.

Il appelle le leader du Grand Parti à se retirer avant d’être humilié: « qu’il arrête ses caravanes ridicules et ses morceaux rouges porteurs de danger et de retirer sa candidature avant de se faire humilier encore une fois « .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here