Share Button

« J’ai accepté une nomination du chef de l’Etat au Hcct. Il m’a invité à participer à la mise en œuvre de sa vision présidentielle dans un domaine où j’ai capitalisé de l’expérience. Je commence à être co-responsable de sa gestion; J’ai accepté un décret nominatif signé par lui-même. Est-il aujourd’hui cohérent que je sois dans une institution, nommé par le chef de l’Etat et que j’agisse dans un groupe qui a pour ambition de faire tomber ce pouvoir et son œuvre ? Cela n’a pas de sens », a soutenu, avec forte conviction, Aliou Sow.

Il explique que le Président Macky Sall est «un homme qui est arrivé au pouvoir sans sa contribution ni sa voix ». Mieux, son combat aurait réussi si c’est Wade qui était au pouvoir aujourd’hui, et non Macky Sall. « En dépit de tout cela, il a fait appel à moi, en me manifestant sa confiance, j’appréhende la dimension symbolique de cette confiance. Je ne dois pas être peu reconnaissant…», a-t-il poursuivi. Pour lui, le Président Macky Sall, « peut compter sur lui ».

La rédaction de leral.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here