Analytique et gestion de données pour le tourisme Casamançais

0
Share Button

Aide à la décision : La seule réouverture ou de rénovation d’hôtels d’un certains temps ne saurait suffire pour relancer le tourisme en Casamance.

 

Analytique et gestion de données pour le tourisme Casamançais
Il faut réfléchir ensemble. Tous, acteurs privés comme publics, sur un  plan directeur de relance du tourisme en Casamance, qui puisse favoriser le retour de l’investissement touristique et le plein emploi qui vont dynamiser tous les leviers de l’économie y compris le retour du tourisme intérieur par une bonne gouvernance, avec des mesures incitatives, ainsi que des facilitations auprès des populations locales et environnantes des couches les moins riches.
Cela recommande en priorité, que tous les professionnels du tourisme, prennent en compte le segment tourisme intérieur et des seniors étrangers dans leur stratégie d’accueil et de développement.  Ceci passe par des mesures, portant sur l’amélioration de l’accueil, la qualité du guidage et la structuration d’offres adaptées, notamment, en matière de transports, de loisirs et d’activités culturelles ; le soutien à l’investissement en matière d’hébergements ruraux, mais aussi la promotion du micro tourisme par la chaine de valeur de cette même offre.
Le tourisme international des seniors pour la Casamance, est un puissant vecteur économique  sous-exploité par les professionnels du secteur, mais négligé par l’administration publique qui encadre l’activité touristique. Pour faire de la Casamance une destination attractive pour les touristes seniors, en maintenant une dynamique du développement du tourisme interne, il faut :
Une analyse de la gestion des données comme pré requis, ensuite améliorer  les transports, favoriser la création de micro entreprise familiale,  la communication et la promotion du tourisme culturel, de santé et gastronomique.
Les résultats d’une étude menée par l’OCDE collent bien à l’environnement du tourisme en Casamance ; ceux ci révèlent  que les seniors méritent plus d’attention, car ils voyagent plus longtemps, notamment hors saison, et dépensent plus qu’un touriste moyen. Ils sont plus sensibles aux offres culturelles, gastronomiques et aux services additionnels pour leur confort. Ils sont plus patients, plus tolérants mais aussi exigent que les jeunes et sont agréables à vivre et à côtoyer. La Casamance serait l’endroit idéal pour ces seniors.
Dans le cas ou le tourisme serait une compétence transférée et que la structure représentant la Sapco en charge de l’aménagement des zones et des côtes touristiques exerce de plein droit ses prérogatives,  voici alors,  5 axes d’un plan d’action contenant des mesures essentielles pour rebâtir le tourisme en Casamance.
1 Accueil et offre avec 4 propositions
Proposition 1 : Inciter les professionnels du tourisme à intégrer le développement du tourisme intérieur et des seniors étrangers dans leurs plans directeurs.
Proposition 2 : Faciliter la mobilité des touristes seniors internationaux, notamment en ouvrant les aéroports régionaux vers l’international, en créant un réseau de transport urbain et inter urbain dédié.
Proposition 3 : Intégrer la question de bienvenue typique à chaque communauté et du bon accueil des seniors dans le label Qualité Tourisme.
Proposition 4 : Lancer une grande opération de communication, en partenariat avec les professionnels de l’hôtellerie pour promouvoir les dispositifs liés à l’assurance santé pour rassurer les touristes seniors.
2 Promotion et communication avec 4 propositions
Proposition 1 : Déclarer certaine communes « Station classée de tourisme » avec des signalétiques et des visuels.
Proposition 2 : Inciter chaque commune ou communauté à promouvoir un festival distinct des bois sacrés et du kankourang et de créer des circuits dédiés aux séjours de santé.
Proposition 3 : Promouvoir auprès des touristes et professionnels du tourisme étrangers les dispositifs d’accueils et de transports accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Proposition 4 : Mieux représenter les segments seniors et les circuits santé dans les campagnes de promotion à l’étranger.
3 Investissement et gouvernance avec 4 propositions
Proposition 1 : Créer un dispositif du tourisme local cent pour cent à la sénégalaise, pour augmenter le taux d’arrivée.
Proposition 2 : Faciliter l’obtention de Prêt automatique qui participe à la rénovation hôtelière et dédiée à la mise aux normes des équipements touristiques.
Proposition 3 : Développer une offre d’hébergement dédiée au tourisme intergénérationnel (jeune couple, grands-parents et petits-fils en particulier).
Proposition  4 : Définir un plafond du chiffre d’affaires permettant l’exonération automatique de la TVA pour les micros entreprises et les petites entreprises de tourisme.
4 Economie numérique avec 3 propositions
Proposition 1 : Initier tous les professionnels à l’e-tourisme et équiper tous les sites d’hébergements de Wifi devient obligatoire.
Proposition 2 : Partager une même plateforme ou chaque structure va créer ses contenus en ligne pour attirer les clientèles  de plus en plus connectées.
Proposition  3 : Encourager et subventionner la création d’applications dédiées aux locaux, aux grands seniors et aux agendas des grands événements et des grandes fêtes.
5 Séminaire et Formation avec 3 propositions
Proposition 1 : Offrir des séminaires et des formations pratiques sur la structuration et la promotion des offres touristiques.
Proposition 2 : Créer des modules et des rencontres dédiés aux professionnels et institutionnels sur les attentes des clientèles toutes catégories, notamment sur le tourisme de mémoire, de bien-être, culturel et spirituel.
Proposition 3 : Intégrer dans toutes les formations aux personnels des modules, sur la qualité,  la sécurité, l’e-tourisme, la promotion et les relations clients.Mouhamed Faouzou Dème
Président de l’Observatoire National pour le Développement du Tourisme au Sénégal ONDTS
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here