Share Button
« Dis moi l’ampleur de votre escroquerie, je te dirai les noms de vos escrocs » Dixit Dr seck.

Macky Sall est passé pour être le plus grand escroc vis à vis de son peuple ! Il avait promis à son peuple un mandat de 5 ans, il en fait pour 7ans ! Il avait promis au peuple un gouvernement de 25 ministres, il en a plus de 70 ! Il avait promis de ne jamais prendre un décret de nomination pour Aliou Timis Sall, il en fait le directeur de la caisse de dépôts et de consignation (CDC) ! D’héritier par défaut de la camorra Diackleyev, qui avait déclaré Urbi et Orbi avoir financé l’opposition d’alors de 2012 pour faire tomber Wade Grace à l’argent du dopage et de la corruption dans les officines du CIO, Mr Macky Sall vient de poser le dernier acte décrétale, tel un Pape, pour ouvrir l’ère des Sall-potes.

L’ex Prolétaire de Khar Yalla-Derklé qui payait 50 milles FCFA de loyer jusqu’en 2002 (d’après Souleymane Jules Diop), devenu milliardaire en 8 ans de fonction émanant de décret, fit de son frangin, Aliou Timis Sall, journaliste de profession qui touchait 50 FCFA la ligne à Walf Quotidien (d’après Sidy Lamine Niasse), un nouveau Pétro-Banque-Dollars qui ne saurait se justifier que par leur volonté de « patrimonialiser » les richesses et l’économie de tout un peuple. Après l’épisode de leur TOC (Troubles Obsessionnelles Compulsifs), les salles potes organisent le ROC (Rakhass Obsessionnels Compulsifs) de nos deniers public avec Youssou Ndour, qui assurera certainement la 1ére et la dernière Partie de ce « RAKHASS » institutionnalisé !

Pour ceux qui l’ignorent encore, la caisse de dépôt et de consignation constitue un groupe public au service de l’intérêt général et du développement économique d’un pays. Donc confier une entité aussi stratégique à un membre des Sall potes, revient à faire d’Aliou Timis Sall le Vice-président du Sénégal de facto pour reprendre le journaliste expert Adama Gaye.

Le plus cocasse dans cette histoire des Sall-potes et devant cette montagne de tares et d’anomalies, le peuple anesthésié semble assumer son rôle de poupée malléable à volonté ; d’autant plus qu’hier sur le simple fait de supputation de dévolution monarcho-chimérique du pouvoir, tous les Dopés « Y’EN AVAIT MARISTES » et escrocs politiques avaient sacrifiés 12 de nos concitoyens pour acculer le régime de Wade. Aujourd’hui, c’est comme si sans la camorra Diackleyev, aucune révolution n’est possible sans dopage !

Maintenant si les Y’en a Maristes d’hier sont couchés, les yeux fermés devant les plus grand crimes financiers et économiques que le Sénégal ait jamais connu, l’opposition digne a un devoir historique de laver l’affront que les Sall-potes nous infligent sous l’autel du « Ma Tayisme » et du népotisme. Il va s’en dire que, si nous laissons faire celui qui incarne l’erreur et la terreur des temps modernes, c’est que nous en sommes au degrés zéro de notre capacité d’indignation face à toutes ces forfaitures qu’endossent les Sall-Potes qui n’ont d’yeux que pour nos richesses et nos vaillants opposants comme Karim Wade et Khalifa Sall dont ils ont leur phobie et en ce moment là Aliou Timis Sall se servira du CDC pour déclarer le pays DCD (décédé) économiquement.

Dr seck Mamadou Cadre Libéral – Paris

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here