Share Button

L’Armée est aux trousses des auteurs de l’attaque de Bofa, qui a fait 13 morts et 7 blessés. Elle mène des opérations de ratissage de la zone et passe les environs au peigne fin.

Selon Le Témoin, l’Armée souhaiterait poursuivre cette chasse à l’homme jusqu’en Guinée-Bissau. La raison, selon le journal, est que les assaillants présumés se seraient retranchés dans les villages de Kassolol, Sao-Domingo, Djirack, Kahim, Santhiaba Manjack et Bougnaloum. Ceux-ci sont situés en terre bissau-guinéenne ou de part et d’autre de la frontière entre le Sénégal et la Guinée-Bissau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here