Share Button

 

– Une explosion survenue ce mardi matin dans un important terminal gazier en Autriche a fait un mort et 21 blessés. Cet accident contribue à doper les prix des hydrocarbures et fait craindre des perturbations des approvisionnements notamment vers l’Italie, qui a déclaré l’état d’urgence.

L’Italie, qui importe plus de 70 % de l’énergie consommée, a dû déclarer l’état d’urgence après l’explosion du terminal de Baumgarten, ce mardi. Celui-ci permet de fournir la péninsule à hauteur de 10 % de ses besoins en gaz.

Cependant, comme l’a précisé le ministre chargé du Développement économique, Carlo Calenda, déclarer l’état d’urgence est en quelque sorte un devoir lié aux réglementations européennes. Il n’y a donc pas de panique pour le moment. Les besoins sont assurés par les stockages nationaux de gaz en souterrain.

Pour le gouvernement, ce genre d’incident démontre l’importance du projet de gazoduc sous-marin Trans Adriatique (TAP) qui permettra d’acheminer vers les côtes des Pouilles, via la Grèce et l’Albanie, du gaz naturel provenant de la région de la mer Caspienne. Un projet fortement contesté par les environnementalistes et les maires des communes du sud de l’Italie concernées, relate notre correspondante à Rome, Anne Le Nir.

L’accident favorisait ce mardi une flambée des cours des hydrocarbures, le prix du gaz bondissant de plus de 20% en fin de matinée à Londres, atteignant un plus haut depuis décembre 2013, a relevé l’agence Bloomberg.

Une explosion d’origine accidentelle

Selon la police, l’explosion est d’origine accidentelle et a été suivie d’un incendie qui a été « rapidement maîtrisé », mais dont les flammes ont été visibles plusieurs kilomètres à la ronde. L’explosion a fait un mort et 21 blessés, qui ne sont pas tous de nationalité autrichienne, a précisé Gas Connect Austria, l’opérateur du terminal gazier. 250 pompiers et 40 secouristes ont dû intervenir toute la journée.

Les dégâts matériels sont également importants, souligne notre correspondante à Vienne, Isaure Hiace. Une zone de 100 m2 a été endommagée, mais le terminal est désormais sécurisé selon Gas Connect Austria. Les autorités et une équipe d’experts analysent désormais les dégâts, pour savoir quand et comment il sera possible d’acheminer à nouveau du gaz.

Le terminal de Baumgarten, situé près de la frontière slovaque, est l’un des principaux centres de distribution en Europe centrale du gaz arrivant de Russie et de Norvège en Autriche. Outre l’Italie et la Croatie, il dessert une partie de l’ouest du continent via l’Allemagne.

La Rédaction avec RFI Dakarmidi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here