Awa Ndiaye: «Il faut descendre sur le terrain pour affronter l’opposition»

Share Button
Awa Ndiaye est déterminée à donner la victoire à Macky Sall au soir du 30 juillet prochain. A Saint-Louis le week-end dernier, elle l’a dit avec force. «Je vais me battre pour que Macky Sall ait une majorité à l’Assemblée nationale, peu importe les investitures», assure-t-elle précisé.Saluant les efforts des chefs d’Etat qui se sont succédé à la tête du pays, Awa Ndiaye dit toutefois que l’actuel locataire du palais présidentiel, est sur le bon chemin.

«Macky Sall est en train de dérouler ses ambitions pour le Sénégal», s’est-elle félicité. «A la Couverture maladie universelle et au Pudc, s’ajoutent la baisse des factures d’électricité, les bourses familiales, l’assainissement des villes, l’acquisition des titres fonciers, les routes, l’agriculture», a-t-elle rappelé.

Très en verve et esquissant même des pas de danse pour haranguer ses militants, Awa Ndiaye dit avoir assumé ses choix et convictions.

«La lionne de Ndiolofène» comme la surnomment ses militants, de souligner qu’elle ne demande pas à être investie sur la liste, mais elle souhaite être soutenue pour une victoire au soir des législatives.

Pour faire taire les supputations, Awa Ndiaye précise : «je reconnais que Mansour Faye est le responsable départemental de l’Apr à Saint-Louis et que Bineta Fall est la présidente des femmes». Mais, elle avertit : «je vais me battre. Qu’on me laisse juste avec ma méthode de faire pour affronter l’opposition».

Par ailleurs, la présidente de la Commission de protection des données personnelles a octroyé des financements aux femmes et jeunes et plus particulièrement, à ses militants. «Je vais payer la caution pour acquérir une ligne de crédit de 100 millions» a-t-elle lancé à ses militants. «Vous le méritez car vous ne cessez de me soutenir dans mes combats politiques», a-t-elle poursuivi.

L’ancienne ministre de la Famille de dire : «Notre objectif est de se mettre au service des populations». Et elle compte descendre sur le terrain lors des législatives pour aller à la conquête des «indécis qui sont dans les maisons», promet-elle.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here