Aziz NDIAYE membre du Conseil Economique Social et Environnemental «Macky Sall maintiendra son mandat à cinq ans»

0
Share Button

Membre du Conseil Economique Social et Environnemental M. Aziz N’Diaye est un jeune politicien membre de l’Apr. Rencontré dans un restaurant de la place, il a accepté volontiers de se confier à www.assirou.net, pour se prononcer sur la situation et les enjeux politiques qui se profilent à l’horizon. Entretien…
Quel jugement portez-vous sur l’environnement politique sénégalais ?
12202192_1113999738645471_1124070006_nLe constat est que la politique sénégalaise a beaucoup progressée. Puisqu’il y’a une grosse différence de statut entre les politiciens de la vieille école et celle qui gouverne actuellement. Avant, les politiciens faisaient ce qu’ils voulaient et leurraient la population. Actuellement, la nouvelle génération à tendance à tenir ses promesses, tout en vouant un profond respect à la population.
Que pensez-vous des remous qui secouent la coalition Benno Bokk Yakkar avec l’attitude du PS ?
Moi, je suis derrière mon Secrétaire Général et l’Apr fait toujours partie de la coalition Benno Bokk Yakkar. Donc, l’Apr ira aux élections présidentielles avec cette coalition. Par contre, si le Ps veut jouer à la supercherie, ils se ridiculiseront et devront rendre compte à la population. Mais on n’est pas encore à ce stade, puisque nous cheminons ensemble. Il est vrai que nous sommes deux parties distinctes, donc il est normal que nous ayons des objectifs politiques différents.
Mais est-ce que cela ne risque pas de porter préjudice à l’Apr ?
Non je ne pense pas, comme je vous l’ai dit précédemment, chaque partie avait sa propre vision politique lors des dernières élections présidentielles. Nous sommes sortis au deuxième tour avec le Pds et le Ps est venu nous soutenir au deuxième tour. Donc, l’Apr ne coure aucun risque. Nous sommes sereins et comptons sur notre force. Mais jusqu’à présent aucun des deux secrétaires généraux n’a tenu un discours allant dans le sens de la séparation.
Mais est-ce que l’Apr s’est préparé à cette éventualité ?
Nous ne craignons pas une trahison du Ps. Le Président a rempli sa part de mission en les invitant dans une coalition sans condition. Ensuite, il leur a confié plusieurs Ministères. Donc, ils gouvernent avec nous. Ils ne peuvent rien nous reprocher. Au contraire, ils ont plus à perdre en trahissant la coalition.
Mais Benno ne peut pas présenter deux candidats aux présidentielles.
Benno n’a qu’un seul candidat pour les présidentielles, c’est le Président Macky Sall. Ensuite, Ousmane Tanor Dieng que je sache, ne s’est pas déclaré candidat pour les présidentielles et n’a présenté aucun candidat officiel. Donc, il n’y a aucun problème. Le jour ou le Ps décidera de se présenter aux élections présidentielles, nous agirons en conséquence en prenant acte.
Que pensez-vous de Khalifa Sall qui risque d’être le candidat du Ps en 2017 ?
Khalifa Sall est membre de Benno Bokk Yakkar puisque faisant partie du Ps. Le seul reproche que je lui fais c’est le coup bas qu’il nous a fait lors des locales avec sa liste Takhawou Ndakaru. Cependant, il y’a une grosse différence entre des élections locales et les présidentielles.

Quel est votre position sur la durée du mandat du Président de la République ?
Le Président de la République M. Macky Sall est un homme de parole. Lorsqu’il a été nommé à la tête du pays il a promis aux sénégalais qu’il ne ferait qu’un mandat de cinq ans. Pour ma part, je m’en tiens à cela, et j’exhorte mes frères apéristes à faire la même chose et d’arrêter de forcer la main du Président pour qu’il revienne sur sa parole ce qui nous serait préjudiciable. Le Président Macky fera un mandat de cinq ans et non sept ans comme le souhaite certains cadres de l’Apr. Si aujourd’hui il organisait un referendum pour la durée du mandat je voterais cinq ans.
Quelle analyse faites-vous des troubles que traverse le Pds ?
Un parti doit avoir un code de conduite. Un parti politique n’est pas une affaire de famille, encore moins une affaire d’héritage. J’ai ouïe dire que Karim Wade s’est dit très déçu de l’attitude de Diagne Fada. Seulement, ce que Karim semble oublier c’est que Modou Diagne Fada est un cadre et un militant de la première heure. Il a mené le combat politique au côté de Me Abdoulaye Wade, pendant que son fils était employé de banque en Europe. Aujourd’hui, au nom d’intérêts inavoués, certains membres du Pds veulent inverser l’ordre des choses. Même si je ne suis pas un libéral, je trouve cela très décevant de leur part. Dans un parti politique il faut que les membres acceptent de se dire la vérité. Me Wade a dirigé le Sénégal durant douze ans et il a accompli de bonnes choses cela, nous le reconnaissons même s’il a perverti nos habitudes. Aujourd’hui, le Président Macky Sall est à la tête du Sénégal, cela ils doivent l’accepter. Ils ont été sanctionnés par la population à cause de leurs mauvaises habitudes. Le conseil que je leur donne est de changer d’attitude en mettant du sang neuf dans leurs structures. C’est dommage qu’ils étalent leurs cafards à l’Assemblée Nationale.
Entretien réalisé par R.SAGNA
Source:assirou.net
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here