Share Button
« Il y a un temps pour tout. Après les réunions et autres rassemblements, place à l’action. Nous n’avons pas peur de ces gens-là ; si d’ici à la fin du mois d’octobre, Khalifa Sall ne sort pas de prison, on prendra nos responsabilités », a averti le maire de la Médina. Il annonce qu’il prendra dès ce vendredi, ses responsabilités. « Le temps n’est plus à la parole, mais à l’action. On a été très républicain. Nous avons respecté toutes les règles. Mais, là, nous sommes à bout », a-t-il ajouté, informant que Bathélémy Dias est actuellement en train de faire du « bon travail aux Etats-Unis ».

Le maire de la Médina est tellement déterminé qu’il oublie même qu’il est sous contrôle judiciaire. Pour lui, il faut se préparer à toutes les éventualités.
« C’est vrai que nous sommes sous contrôle judiciaire. Mais, à force d’y prêter attention, on finit par ressembler à des peureux. S’il faut retourner en prison, préparons-nous à y retourner », a-t-il déclaré. Khalifa Sall peut donc compter sur son camarade socialiste de la Médina.

La rédaction de leral.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here