BARKÉDJI : APPEL POUR UNE 2E COMMISSION D’INSCRIPTION SUR LES LISTES ÉLECTORALES

0
Share Button
Barkédji : appel pour une 2e commission d’inscription sur les listes électorales
 Le vice-président du Conseil départemental de Linguère, Bohoum Sow, a appelé dimanche à mettre en place une deuxième commission d’établissement des cartes d’identité biométriques et d’inscription sur les listes électorales dans l’arrondissement de Barkédji, où seuls 7600 personnes ont jusque-là été enrôlées.
M. Sow, qui a lancé cet appel à l’endroit du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, s’exprimait lors du Gamou de Tordione, une localité de la commune de Barkédji.
Il a expliqué que la mise sur pied d’une autre commission doit permettre d’aller au fin fond de l’arrondissement, pour toucher toutes les cibles. Le nombre d’électeurs inscrits depuis le début des opérations-7600- reste encore « très bas par rapport’’ au potentiel électoral des différentes contrées de Barkédji, a-t-il argué.
Bohoum Sow, qui est le secrétaire général de l’APROSI, appelle les citoyens à aller vers les commissions administratives, en vue de s’inscrire massivement sur les listes électorales.
Il a annoncé la tenue d’une audience foraine le 6 avril à Barkédji. En perspective de cette audience foraine, il a invité les personnes ne disposant pas d’un extrait de naissance, à saisir cette occasion, afin de s’inscrire sur les listes électorales et d’obtenir la carte d’identité biométrique.
De son côté, Laba Galal Sow, responsable politique de l’Alliance de la République (APR, au pouvoir), par ailleurs ingénieur géologue chargé d’études au Port autonome de Dakar (PAD), a exhorté les populations à « oublier certaines querelles’’ et à « se consacrer à l’essentiel’’.
« J’appelle les populations de Barkédji, à se retrouver, à se concerter et à oublier certaines querelles qui étaient dues à des tendances pour les locales, qui sont maintenant derrière nous, et à se consacrer à l’essentiel, seul gage de réussite, de paix et de développement.’’
Au sujet des investitures pour les prochaines législatives de juillet, il a jugé excessif le nombre de 36 postulants déjà enregistré, estimant que seule « la légitimité historique et populaire’’ doit prévaloir.

Avec Aps

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here