Share Button

 

Lors d’un point de presse ce mercredi, sis à leur siège aux Parcelles assainies, le comité électoral de la coalition Benno Bok Yakaar demande de destituer le maire des Parcelles assainies à son poste. L’honorable député Alioune Badara Diouf, suppléant de Amadou Ba, dénonce « la gestion népotique, solitaire, non transparente, cahoteuse, désastreuse » du maire Moussa Sy.

Pis, selon lui, le maire des Parcelles assainies n’a rien concrétisé sur ses 10 ans passés à la tête de ladite commune, son bilan est totalement négatif.

L’honorable député est parti plus loin pour révéler que le maire Moussa Sy dispose de 2 milliards par an. Et d’ajouter ces termes : « avec plus de vingt milliards à raison de 2 milliards par an, le maire n’a fait aucune réalisation aux Parcelles Assainies ».

Le comité électoral de la coalition Benno Bokk Yakaar s’est réuni à Dakar pour tacler le maire des Parcelles Assainies, Moussa Sy. Ainsi, l’honorable député, Alioune Badara Diouf souligne l’ « incompétence, l’insulte et le tâtonnement », qui sont les seules « armes du maire Moussa Sy ». Pis, il soutient que « le maire Moussa Sy est arrogant, il n’a que l’insulte et la calomnie à la bouche ».

Il a profité à l’occasion pour lister certaines carences du maire de la commune des Parcelles Asainies dont, « la fermeture du stade municipal depuis 5 ans, la fermeture de la radio Jappo Fm depuis 2010, la fermeture du collège municipal depuis 2010, la fermeture du centre social délabré, entre autres ».

Le comité de la coalition Benno Book Yakaar des Parcelles Assainies demande par ailleurs, un « audit sur la gestion calamiteuse de l’administration municipale de ladite commune et la révocation du maire M. Sy ».

Ledit comité électoral se félicite des résultats flamboyants acquis, avec une victoire mémorable marquée par un écart de 971 voix. Pour eux, ces résultats sont le fruit des nombreuses réalisations du président de la République, Macky Sall.

En ce qui concerne la pétition annoncé par le mouvement Y en a marre, l’honorable député, M. Diouf demande à « Y en a marre de respecter l’électorat des Sénégalais » qui ont fait confiance à leur président ». Il ajoute : « La démarche de Y en a marre n’est ni logique, ni adéquat, il n’a qu’à changer sa manière de voir les choses».

Thierno Malick Ndiaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here