Mike Teiho reste en prison. La demande de liberté provisoire du militaire français accusé d’avoir agressé Oumar Watt, a été rejetée, d’après Libération.

Le journal précise que le parquet s’est opposé à la requête au motif qu’elle est prématurée. Et pour cause. La même source indique que la partie civile n’a pas encore été entendue dans le fond du dossier par le juge du deuxième cabinet, en charge du dossier.

Teiho a été placé sous mandat de dépôt à Rebeuss pour coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité de travail de plus de 50 jours. Les faits se sont déroulés au mois de septembre dernier dans une discothèque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here