Le maire  Simbanine Brasso, une commune située dans le département de Sédhiou, est revenu sur le clash qu’il a eu avec le président SALL.

Selon Malamine CISSE, c’est le président Macky SALL lui-même qui a ordonné son expulsion de la salle où il recevait les élus du département de Sédhiou. Une audience qui s’est déroulée dans la nuit du samedi au dimanche après la pose de la première pierre du pont de Marsassoum.

« J’étais très surpris d’entendre le maître de cérémonie me présenter comme un transhumant qui a quitté le Grand Parti pour l’APR. C’est comme si on m’avait poignardé dans le dos. J’ai tout de suite réagi. J’ai demandé à prendre la parole pour rétablir la vérité », explique le maire interrogé par Seneweb.

Poursuivant ses explications, l’édile de Simbanine Brasso de revenir sur ce qu’il a dit devant Macky SALL.  « Je me suis déplacé comme les autres maires pour recevoir le président de la république. C’est dans ce cadre-là que je suis là. Mais dire que j’ai quitté mon parti pour l’APR. Celui qui dit cela je ne sais pas d’où il tient sa source, mais qui suis en face de vous, je vous dis que ce n’est pas le cas. Je suis peiné de le dire devant le président. Ensuite je suis allé me rassoir. Un moment après le président a dit monsieur le maire de Simbanine Brasso est-ce que vous pouvez quitter la salle. C’est comme cela que je suis sorti», explique Malamine CISSE.

 

 

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Preuve que Macky est un homme Intolérant. Je suis désolé de l’expulsion de cet homme modèle parce honnête, qualité rare présentement dans notre pays.
    Macky sachez que Malamine Cissé est un élu comme vous autre. Vous lui devez respect .
    Macky, vous avez manqué d’élégance et de courtoisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here