C’est l’intéressé « himself » qui a  annoncé sa décision de rompre les amarres avec l’APR . En effet, Amadou Tidiane Camara plus connu sous le sobriquet de Camou a décidé de démissionner de son  parti pour dit-il rejoindre le fils de l’ancien Président de la République.  

« C’est Karim Wade lui même qui m’a appelé au  téléphone. Je l’ai religieusement écouté. Nous avons discuté pendant plus d’une heure et il m’a convaincu. Je ne sais vraiment pas comment il a réussi à avoir mon numéro. J’ignore également comment il a su que j’avais décidé depuis un certain temps de quitter l’APR. En tous cas, il est bien informé. Je compte d’ailleurs me rendre à Doha puis Paris et je compte sensibiliser la diaspora sur beaucoup de choses. Des gens comme Mamadou Talla (ministre de la République) sont des carriéristes, ils ne sont pas serviables. Ils ont l’esprit mercantile;  je vous dis aucun service au Président Macky Sall.

A l’APR, ce sont les gros poissons qui mangent les petits. Pour ainsi dire que les faibles sont opprimés par les forts. C’est une armée mexicaine. Je sais ce que je dis pour avoir adhéré avec conviction au parti du Président Macky Sall depuis  le 19 mars 2009. Je fais partie des fameux  « 7 mousquetaires de Macky Sall » et un de vos confrères avait d’ailleurs écrit que : « Si Macky Sall a pu sillonner le Sénégal, village après village, patelin après patelin, jusqu’à des heures tardives, c’est parce qu’il avait une sécurité rompue à la tâche, qui veillait au grain ».

Je fais partie de cette garde rapprochée. Nous assurions sa sécurité aux côtés du colonel Mansour Mboup. J’ai hypothéqué ma vie pour Macky Sall. J’ai trop cru en lui en ses idéaux. Je me disais que ce gars ne mérite pas l’injustice et j’ai tout plaqué pour souscrire à son parti. Je lui ai tout donné. En échange, rien. Certains me surnommaient  « le bodyguard venu de la France ».

Hal Poulaar à l’image du Président Sall, j’ai, sans prétention,  une grande expérience en protection rapprochée en France. J’ai quitté le pays de Nicolas Sarkozy pour proposer mes services ervices à Macky Sall. Je suis un professionnel, expert en arts martiaux et en maniement des armes »

Etreint par l’émotion,  Camou laissera entendre qu’il été confronté à la prise de cette décision extrêmement douloureuse à plusieurs reprises au cours des dernières années, « pour des motifs connus de tous en tout cas par bon nombre de responsables du parti ».

Sa volonté de poursuivre un compagnonnage au service du Président Macky mais également du parti et de la patrie  l’a toujours emporté. « Malheureusement, je n’ai plus ni la force, ni la conviction nécessaires pour garder ce cap et croyez-moi ils sont nombreux à ruminer une frustration ».

Camou confiera avoir  pleinement conscience du fait que cette décision est de nature à peiner beaucoup de membres et sympathisants du parti, particulièrement au Président Sall.

 » Je présente mes excuses sincères à toutes et tous et les informe de mon souhait de conserver nos liens de franche camaraderie et d’amitié » concluera t’il, apparemment peiné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here