A l’instar de Ndèye Guèye « Gouddi Town » de Déesse Major « Petite Culotte » de Mbathio « Clichés Hot » , le Sénégal est devenu un « repêcheur » hors pair de celles qui font des scandales, la personne peut être entachée de toutes les impuretés et comme miracle, elle nous revienne comme une déesse avec toute sa pureté, cerise sur le gâteau, ses détracteurs deviennent par la suite ses admirateurs, la société est-t-elle devenue hypocrite ?

En 2007, Ndèye Guèye et ses gazettes avaient passé une « Gouddi Town » pas comme les autres Dakar by night et comme menu de cette soirée spéciale, des danses obscènes inimaginables. En 2012, elle sort « Mborokhé » faisant le buzz !!!

En 2014, Déesse Major avait chauffé la scène du « Show Of the Year » du rappeur Nitdoff avec sa petite culotte imitant ainsi Rihanna. En 2016, elle sort « Wax Ko Sa Gayi » faisant le buzz !!!

En 2016, Mbathio Ndiaye offre sur WhatsApp ses photos toutes nues, elle était vêtue d’une nuisette rose se faisant photographier dans différentes positions. En 2017, elle sort « Foto Ma » faisant le buzz !!!

Leurs consœurs, Guigui et Queen Biz nous servent tout le temps des clichés s*xy et des intox juste pour faire le buzz, on voudrait pas que la jeune génération de chanteuses passent à la vitesse supérieure en faisant des scandales comme Ndèye Guèye ou Mbathio Ndiaye juste pour être célèbre, en tout état de cause, leur aînée, Mada Bâ, n’osera jamais porter des décolletés pour qu’on consomme sa musique pleine d’enseignements.

On fouille souvent sur le passé des célébrités, après avoir présentée publiquement ses excuses, la Brigade des mœurs ou la Sodav devaient censurer les œuvres musicales de Mbathio Ndiaye, elle devait se recaser dans un mariage espérant que ses futurs enfants ne tombent jamais sur ses clichés qui l’ont discrédité aux yeux de tous ses compatriotes sénégalais plutôt que de monter sur scène, sans le vouloir, on ne peut pas la regarder entrain de déhancher sans penser à ses fameuses photos, c’est quasi-impossible. A un de ces quatre, elle fêtera en grande pompe son anniversaire au Grand Théâtre où l’entrée sera fixée à 15000 Francs CFA VIP 25000, ses détracteurs qui l’ont traité de tous les noms d’oiseaux, devenus ses admirateurs, vont lui arroser à cœur joie des billets de banque, le Sénégal est un vrai pays de la Téranga !!!

Si elle a osé sortir le titre « Foto Ma », elle se moque éperdument de l’opinion publique car ses clichés hot et s*xy devaient lui servir de leçons de morale. D’ailleurs, elle s’était réjouit de la publication de ses photos en ces termes « Je m’en fous, ils ont fait ma promo et cela ne me fait ni chaud ni froid. Mon s*xe m’appartient, j’en fais ce que je veux et je les em… les sites qui sont ici ». A chaque événement, les Waly Seck et consorts font appel à elle pour jouer les premières parties de leurs concerts d’ici et d’ailleurs laissant comme toujours en rade Mada Bâ qui est une femme exemplaire et digne. On se demande alors où va la société sénégalaise, est-t-elle devenue hypocrite à ce point ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here