L’Armp et la Dcmp ont annulé la mairie de Touba pour l’attribution du marché de fourniture et accessoires électriques lancé dans le cadre de l’organisation du Magal-2018.

Selon Libération, le maire de la ville sainte, Abdou Lahat Kâ, a profité de l’événement pour passer un marché de gré à gré. Et pour se justifier, il a invoqué l’explosion économique et démographique de Touba, comparée au faible niveau des investissements dans la cité religieuse, ainsi que la destruction durant l’hivernage de certaines installations de la Senelec à quelques jours du Magal.

Le journal n’a pas précisé le montant du marché ni l’entreprise adjudicataire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here