La mobilisation ne faiblit pas. Quelques mois après sa marche avortée, l’opposition retrouve la rue. Selon Les Échos, le Front pour la résistance nationale (Frn) menace d’assiéger les locaux du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, d’ici à fin novembre. Ce, pour réclamer le fichier électoral. “Nous allons écrire. S’il ne répond pas, nous allons envahir le ministère”, menace Moctar Sourang, membre du Frn.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here