Le chef de l’Etat Macky Sall déclare la guerre aux adeptes des dérives sur le net et des Fake news (fausses informations). Le Président Sall qui présidait ce samedi 10 novembre la journée des Forces armées en a profité pour lancer un avertissement à ceux qui s’adonnent à ces actes qui sont pour beaucoup dans le «délitement des valeurs.»

Aucun répit ne sera désormais plus accordé aux adeptes des Fake News et des insanités sur la toile. C’est l’annonce faite par le président de la République lors de la cérémonie de prise d’arme à l’occasion de célébration de la Journée des Forces armées, au camp Dial Diop.

Macky Sall, très en verve contre ces individus, demande à ses concitoyens de s’«interroger sur le vivre-ensemble qui détermine l’état de notre société.» Et de poursuivre : «Or, le cours de l’histoire nous renseigne sur les délitements des valeurs quand le paraitre prend le dessus sur l’être, quand le regard est de faible portée (au point) qu’il ne voit que la satisfaction de l’égo et quand les idées, la parole et les actes ignorent le filtre de la conscience.»

A l’en croire, cette perte de nos valeurs se démontre encore une fois avec «les activités criminelles» sur les réseaux sociaux, qui n’épargnent aucune couche de la société y compris les autorités religieuses. Ce qui le pousse à déclarer que «personne n’est épargnée.»

Sur sa lancée, le Président Sall note que «ce sont nos valeurs qui sont ainsi agressées et le fondement de notre cohésion sociale fragilisée. Tout cela est inacceptable. C’est pourquoi nous ne devons pas céder devant ce péril, à commencer par les pouvoirs publics.»

D’ailleurs, conclut-il, cette situation démontre toute la pertinence de la création de l’Ecole nationale de cybersécurité «à vocation régionale» en partenariat avec la France. Et cette nouvelle structure permettra de traquer sans relâche les criminelles évoluant sur le net.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here