Le procureur requiert 5 ans de prison pour Moïse Rampino et Cheikh Gadiaga et 3 mois avec sursis pour Gaston Mbengue

0

Le Procureur a requis, ce mercredi, 5 ans de prison contre Moïse Rampino. Ce dernier est poursuivi pour association de malfaiteurs, tentative d’extorsion de fonds, complice de diffamation et l’exercice illégale de la profession du journalisme. Et Cheikh Gadiaga et Gaston Mbengue pour diffamation, tentative d’extorsion de fonds et complicité de diffamation.

Ces deux individus ont été arrêtés il y a plus d’un an suite à une plainte. Il leur est reproché de diffamer des personnalités publiques, pour ensuite tenter de leur soutirer des sous. Pour mettre en œuvre leur roublardise, Cheikh Gadiaga avait créé un site d’informations et avait engagé Moïse Rampino en tant que rédacteur des articles. Selon le procès-verbal de l’enquête préliminaire, le promoteur de lutte, Gaston Mbengue, était impliqué.

Cité en tant que médiateur, dans cette affaire d’escroquerie, Gaston Mbengue est lui aussi, poursuivi pour diffamation, tentative d’extorsion de fonds et complicité de diffamation. Selon l’enquête ouverte, il s’occupait à la médiation entre les accusés et les victimes. Et, d’après e-média, il aurait même demandé de l’argent aux colonels de douane pour les filous. Cependant, en ce qui le concerne, le procureur a tout simplement requis 3 mois avec sursis. Un réquisitoire jugé sélectif par la défense.

Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here