S’il y a un foyer religieux qui n’est pas du tout satisfait du Chef de l’Etat, c’est celui de Mbeuleukhé. Hier, à l’occasion de la cérémonie officielle de la 102e édition du gamou de Mbeuleukhé, le fils ainé de l’actuel khalife, Serigne Habib Dia, a fusillé le Président de la République au motif que celui-ci, depuis son élection à la tête du pays, n’a posé aucun acte allant dans le sens de participer à l’émergence de la Commune.

En effet, Serigne Habib Dia a déclaré devant un parterre de députés dont Haniyeu Mbengue et Yoro Sow de la coalition Benno Bokk Yakaar que «le Président de la République n’a rien fait à Mbeuleukhé. Nous le disons haut et fort, il n’a rien fait dans la Cité d’El hadj Daouda Dia qui fait partie pourtant des plus grands foyers religieux du Sénégal qu’il a dotés de toutes les commodités».

Pourtant, lors de la précédente édition, Serigne Habib Dia avait indiqué : «nous ne descendons jamais dans les rues pour marcher. Mbeuleukhé est un foyer religieux qui mérite des infrastructures modernes».

Ces propos de Serigne Habib Dia ne sont pas du goût du représentant de  l’Exécutif dans l’Arrondissement de Yang-yang. Abou Mangane, puisqu’il s’agit de lui, gêné par les propos de Serigne Habib Dia, a tout bonnement boudé la cérémonie sous le regard impuissant des pèlerins.

Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here