Karim exclu, Wade envisage de soutenir…

0

Abdoulaye Wade sait que son fils Karim ne passera pas les mailles du code électoral pour imposer sa candidature déjà rejetée par le fait qu’il ne soit pas électeur.

Le Pape du Sopi ne veut pas passer pour un subversif en voulant imposer la candidature de son fils dans le chaos.

Selon des sources, Abdoulaye Wade a décidé de soutenir un candidat à la présidentielle au cas où son fils ne serait pas dans la liste des candidats officiels, ce qui est fort probable.

Et notre source qui est membre du comité directeur nous renseigne que le secrétaire général national du PDS a entrepris une consultation confidentielle interne pour trouver un candidat à soutenir mais avec une condition non négociable : c’est que le candidat soit un libéral.

« Et ils sont peu les candidats libéraux qui sont susceptibles de figurer dans la short list que va donner le conseil constitutionnel le 20 janvier prochain”  nous dit notre interlocuteur qui poursuit : « pour ceux qui ont déjà passé l’étape du parrainage,  il y a pour l’instant un seul libéral et c’est Macky Sall. Sonko du PASTEFet Issa Sall du PUR ne sont pas des libéraux. Et Si Idrissa Seck et Madické Niang passent la trappe du parrainage, alors ils seront trois libéraux et le président Wade aura un large choix ».

Ainsi, Wade devra donner des consignes de vote en direction soit de Madické Niang, soit d’Idrissa Seck…Mais il n’est pas aussi exclu que Wade appelle à voter pour Macky…Avec une amnistie comme monnaie d’échange.

En politique tout est possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here