La neutralité de maitre Wade qui a déclaré, ne soutenir aucun candidat, n’a pas fait des émules à la Coalition « Takhawu Sénégal ». Khalifa Sall , dès qu’il a été instruit de la réponse défavorable que  la Cedeao a réservée à sa saisine, n’a pas tergiversé un instant, pour rallier la coalition Idy2019

Assurément l’option de neutralité prise par le Secrétaire général du Pds n’est pas une bonne option. Lui qui affirmé etre venu pour chasser Macky Sall du pouvoir, se devait bien, pour se payer la tète de son successeur, de soutenir un candidat parmi ses quatre challengers. En ne le faisant pas, Abdoulaye Wade a posé un jalon vers l’éclatement de son parti, en trois pôles de souteneurs. Avec comme bénéficiaires, Idrissa Seck, Madické Niang et Ousmane Sonko.

Toutefois ce schéma profitera beaucoup plus au candidat de la coalition Idy2019, comme  la fédération Pds de Kaolack vient d’en donner le signal. Ousseynou Goumbala  président de la dite fédération, et ses frères ont annoncé leur décision , de soutenir Idrissa Seck. Et vraisemblablement, il feront des émules dans  des rangs des militants de la premières heures, ceux dits des années de braises. Qui  sont beaucoup plus  favorables à Idrissa Seck, qu’à Macky Sall ou à Madické Niang et qui ne se voient aucune proximité avec Ousmane Sonko.

Il faut peut être rappeler qu’Idrissa Seck est, déjà fort du  soutien,  de fortes identités remarquables dans l’échiquier politique comme Malick Gakou, Pape Diop, Mamadou Diop Decroix, Mansour Sy Djamil, Cheikh Bamba Dièye entre autres. De quoi dire, que  le candidat de la coalition  Idy2019a le vent en poupe. Au regard du poids électorale non négligeable de ses alliés. C’est dit! Et le président Abdoulaye Wade ne devrait, pas fermer les yeux sur cette réalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here