Wade sacrifié son peuple pour couver son fils?

0

Condé – Wade – Macky : ça va exploser
Par P – 5 mars 2019

L’entourage de Condé commence à parler, en lâchant de grosses infos qui risqueraient de ternir l’image du Pape du Sopi. Abdoulaye Wade qui se prenait pour le plus farouche opposant de Macky Sall aurait-il cédé à la dernière minute ?

Les milliards de Macky Sall, cinq pour certains ont-ils poussé Wade à lâcher toute l’opposition, tout le peuple sénégalais qui portaient pourtant un grand espoir sur sa venue. Une arrivée d’ailleurs qui a finalement accouché d’une toute petite souris. Dakarmidi avait d’ailleurs annoncé que Macky Sall avait pisté Condé pour neutraliser Wade, et finalement le premier cité avait reçu le second en grandes pompes après lui avoir envoyé un jet privé affrété par l’Etat du Sénégal et autorisé à décoller depuis l’aéroport de Yoff. La mission commandée en valait la chandelle.

Pour rappel, Wade quittant Paris à bord d’un jet privé pour Dakar avait été seulement autorisé à atterrir à AIBD. De sources proches de la présidence de la Guinée Conakry, le Président Macky Sall aurait aussi échangé avec son grand frère Condé pour le remercier d’avoir convaincu Wade de ne pas faire évoluer son discours va-t-en-guerre et d’éviter tout soutien aux candidats, Idrissa Seck en particulier. D’ailleurs, comprenant cette tractation à haute échelle, le leader de la coalition Idy2019 n’a jamais manifesté le désir de rencontrer Wade pour un quelconque soutien. Heureusement qu’il n’ait pas posé cet acte, qui allait lui être préjudiciable, puisque le Pape du Sopi avait décidé de soutenir Macky Sall pour préserver intactes les chances de son fils en 2024.

Parlant de Karim Wade, son dossier sera dépoussiéré en Avril par le « tout puissant » Macky Sall. Ce dernier lui aurait même autorisé à organiser un congrès en Mai-Juin et démarrer de fait ses activités politiques. D’autres sources révèlent que Wade aura dans les jours à venir un tête-à-tête avec Macky Sall, ce dernier même compte l’inviter au défilé (prise d’armes) du 04 avril.

Alor sacrifié son peuple pour couver son fils? Son boycott et autres menaces n’étaient-ils tout simplement brandis que pour soutenir la candidature de Macky Sall et empêcher à Idrissa Seck d’amener son adversaire au second tour ?

Wade qui était la solution pour faire partir Macky Sall est-il devenu le problème de la République? Macky Sall qui était le problème n’est-il pas lui aussi devenu le plus grand stratège en politique qui n’aura lésiné sur rien pour arriver à ses fins?

Toutes ces analyses et interpellations poussent à croire que cette classe politique a besoin de thérapie. Et pour l’instant, dans ce système « corrompu » seul Macky Sall y tire son épingle.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here