Le fils d’un grand marabout avec une arme à feu et deux munitions de calibre 12

0

Par Younoussa BALDÉ

Senegalese policemen, trained by French instructors, take part in a drill during French Interior Minister’s visit on October 7, 2016 at the Abdou Diasse police camp in Dakar. / AFP PHOTO / SEYLLOU

Mouhamed Mb est un jeune âgé d’une trentaine d’année. Il a maille à partir la justice. Ce fils d’un grand marabout, connu de la place, a été arrêté par les limiers du commissariat d’Arrondissement de Thiaroye. Il détenait illégalement dans sa chambre une arme à feu et deux munitions de calibre 12. Le 11 Avril dernier Mouhamed Mb cambriole l’appartement d’un inspecteur de police à Pikine Tally Boubess prolongé. Le flic loge dans le même immeuble que le Papa de Mouhamed. Selon nos informateurs, après s’être introduit dans la piaule du policier, il a emporté des tissus et une somme d’argent de 350 000 Fcfa. L’inspecteur saisit la police de Thiaroye par une plainte. L’enquête a permis d’arrêter deux jeunes du quartier, qui avaient été vus le jour des faits en compagnie du présumé voleur, qui était à bord d’une moto. Cuisinés par les enquêteurs, les deux jeunes lâchent le morceau. Les limiers de Thiaroye se transportent à Keur Massar ou Mouhamed Mb vit avec sa mère. La fouille effectuée dans sa chambre a permis aux policiers de retrouverle restant du butin volé (100 000 Fcfa), les tissus mais aussi et surtout la découverte d’une arme à feu et deux munitions de calibre 12. Mais ce n’est pas tout. Selon toujours nos informateurs, les policiers ont aussi découvert dans la chambre du « mec » un ballot de friperie. Les enquêteurs poursuivent leurs investigations. Ils découvrent que le ballot de friperie a été volé auprès d’un commerçant établi au marché de Keur Massar. Lui aussi s’appelle Mouhamed.Mais Mouhamed Mb a été déféré devant le Parquet, qui va décider de son sort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here