Bulletin quotidien d’informations économiques africaines

0
Share Button

Sénégal-France-Economie

Les entreprises françaises au Sénégal représentent près d’un quart des recettes fiscales et du produit intérieur brut (PIB) sénégalais, a indiqué, jeudi, à Dakar, le président du Conseil national du patronat (CNP), Baïdy Agne.

« Je rappelle que nous avons l’avantage d’avoir de nombreux acquis, avec nos liens historiques très forts, que la France est le premier investisseur au Sénégal, avec un stock d’investissements directs étrangers de 1,7 milliard d’euros », a affirmé M. Agne, lors d’une réunion de « partenariat d’affaires » entre le CNP et le Mouvement des entreprises de France International (MEDEF International).

Sénégal-Economie

Le Plan Sénégal émergent (PSE) doit ses résultats satisfaisants en grande partie aux mécanismes de suivi mis en place par le président Macky Sall pour son exécution, a affirmé jeudi le directeur de cabinet du ministre en charge dudit plan.

’’Il ne faut pas oublier aujourd’hui, que si le PSE donne les résultats qu’on a aujourd’hui, c’est grâce à un dispositif de suivi efficace qui a été mis en place par M. le président de la République’’, a déclaré Ousseynou Kane lors de la signature d’un accord de partenariat entre le ministère en charge du Plan Sénégal émergent et l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Sénégal-Economie

Le Sénégal a la possibilité de demeurer « une bonne référence » en matière de gouvernance des marchés publics, a estimé le magistrat Aldiouma Sèye, auteur d’une étude sur l’exploitation des décisions et avis du Comité de règlement des différends de l’Agence de régulation des marchés (ARMP), sur la période 2014-2015.

Des « acquis indéniables » ont été obtenus sur le plan de la moralisation et de la visibilité dans la commande publique depuis la mise en œuvre du nouveau système de gestion des marchés publics, grâce notamment à un plus grand respect des principes régissant ce secteur, a soutenu M. Sèye, tirant le bilan de son étude.

Bénin-UEMOA-Finances

La Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique du Bénin a collecté jeudi auprès des investisseurs du marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), un montant de 35 milliards FCFA (environ 56 millions de dollars), à l’issue d’une émission de bons du trésor à 364 jours, a-t-on indiqué auprès de l’agence UMOA-Titres basée à Dakar.

L’appel d’offres, lancé le 6 avril 2017, suivant un système d’enchères à taux multiples, a enregistré un montant global de soumissions de 43,142 milliards FCFA.

Guinée Bissau-Chine-Coopération

Le nouvel ambassadeur de Chine en Guinée-Bissau, Jin Hong Jun a déclaré, ce jeudi que la priorité de la coopération de son pays avec le gouvernement bissau-guinéen, sera axée sur l’agriculture et l’économie.

Le diplomate chinois s’adressait à la presse après une audience avec le chef de l’Etat, José Mario Vaz, au cours de laquelle il a présenté sa lettre de d’accréditation.

Côte d’Ivoire-PME

Les besoins de financement des PME dont le nombre s’élève à plus de 150 mille unités en Côte d’Ivoire, sont évalués à 3574 milliards FCFA, soit 21 pc du Produit Intérieur Brut (PIB) de la Côte d’Ivoire, a annoncé, mercredi à Abidjan, Eric Kacou, co-fondateur et PDG du cabinet Entrepreneurial Solutions Partners (ESPatners).

Selon M. Kacou, les statistiques indiquent également que 50 pc des demandes des PME auprès des banques sont favorables, mais seulement un tiers des entreprises ont franchi le pas. Par ailleurs, 75 pc des PME désirent recevoir de l’assistance technique, mais un tiers en ont reçu dans les trois dernières années.

Côte d’Ivoire-Impôts-TIC

Le premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a présidé mercredi dernier à Abidjan, la cérémonie de lancement du portail web ‘’E-Impots’’, un projet qui vise l’opérationnalisation de la déclaration et le paiement des impôts et taxes en ligne.

Présentant le projet, le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Abdourahmane Cissé a relevé que le paiement des impôts et taxes en ligne assurera la simplicité, la célérité et la sécurité pour les clients. Pour sa phase pilote, allant du 25 janvier au 5 avril 2017, ‘’E-Impot’’ a donné des résultats encourageants, avec 618 contribuables ayant payé un montant de plus de 35 milliards F CFA par télédéclaration et 678 ordres de télé-paiements par prélèvement pour un montant de 25 milliards FCFA, précise-t-on.

Côte d’Ivoire-Assurances-Séminaire-Formation

La 4e édition du Séminaire International de Formation sur l’Assurance, se tiendra du 17 au 19 mai prochain à Grand-Bassam (30 km d’Abidjan), à l’initiative du Cabinet d’expertise, de conseil et de courtage en Assurance (CECC Assur), avec la participation de la Direction des Assurances de Côte d’Ivoire.

Selon Habib Coulibaly, Directeur général de CECC-Assur et principal, ce conclave se propose de définir le caractère général et particulier de l’assurance construction, et de présenter de manière claire et précise les responsabilités de chaque acteur, au processus de construction, les différentes polices d’assurance construction et leurs spécificités, ainsi que les autres types d’assurances dommages qui concourent à la sécurisation et à la pérennisation des biens et du patrimoine d’une personne physique ou morale.

Côte d’Ivoire-Espagne-BTP-Partenariat

Le groupe ivoirien ‘’Afrik Contractor’’ spécialisé dans le BTP, le génie civil, les constructions et la promotion immobilière et la multinationale espagnole ‘’Omnia Corporate Group International LTD’’, spécialisée dans le financement et la construction, ont procédé récemment à Abidjan, à la signature d’un accord de partenariat portant sur le financement et la réalisation de plusieurs milliers de maisons en Côte d’Ivoire de façon singulière et en général, en Afrique.

Côte d’Ivoire-Ghana-Coton

Le Conseil du Café-Cacao de Côte d’Ivoire et son homologue ghanéen, Cocoa Board, ont signé jeudi, l’Accord d’Abidjan découlant de la volonté commune des présidents Alassane Ouattara et Nana Akufo-Addo, en faveur d’une économie cacaoyère durable dans les deux pays.

Selon le directeur général du Conseil du café-cacao, Mme Massandjé Touré-Litse, cet accord concerne plusieurs points dont le niveau de production, la vente du cacao, le trafic transfrontalier, la promotion de la consommation par les nationaux, la transformation.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here