Share Button

Qui est le champion desréseaux sociaux et surtout de Facebook chez les hommes politiques sénégalais ? Le président Macky Sall passe largement en tête des personnalités politiquesles plus suivies sur le réseau social de Zukerberg. Au total, c’est 326 662 personnes qui sont abonnées à sa page. C’est son seul compte personnel qui est traité dans ce classement car il existe bien d’autres pages de fans pour le patron de l’APR qui n’ont pas été retenues dans ce classement. En effet, une page comme celle de la Présidence de la République est suivie par 128 000 personnes. Second de ce classement, Karim Wade qui totalise 144 571 fans. il faut dire que lors de son incarcération, le nom de Karim a bien fonctionné sur Facebook qui était d’ailleurs la principale plateforme de ses souteneurs qui se sont beaucoup mobilisés en ligne poursa libération. Une cible composée pour la majorité de jeunes, dont beaucoup de jeunes femmes. Troisième de ce classement, il y a Malick Gackou. Le leader de Guédiewaye compte 144 571 abonnés. Il récolte les fruits de sa proximité avec la jeunesse et du dynamisme de sa page qui donne en temps réel des informations sur ses activités politiques. Il y donne également ses impressions sur l’actualité nationale. Pas plus tard que dans la journée du mercredi, il parlait de l’incendie des Parcelles Assainies. Souleymane Ndéné Ndiaye occupe la quatrième place avec plus de 72 471 personnes qui le suivent sur le ré- seau social. Ndiaye est très actif personnellement sur Facebook et répond lui même à ses messages. Cette présence personnelle a boosté sa page. Il devance de grands noms de la politique comme Idrissa Seck, cinquième au classement avec 58 808. Il y a Khalifa Sall qui occupe la sixième place avec 54 589 fans. On attendait un meilleur score pour le maire de Dakar. Pourtant, ses défenseurs sont bien nombreux sur Facebook et sont très actifs depuis son arrestation. Même si ces dernières semaines, ils sont moins bruyants. Des pages similaires sont créées autour de la personnalité de Khalifa Sall, mais bénéficient de quelques centaines, voire quelques milliers d’abonnés. Septième de classement, Abdoul Mbaye qui compte 33 992 abonnés. L’ancien premier ministre utilise sa page pour communiquer et en a fait un espace de communication politique, une sorte d’interface d’avec ses militants. L’ancien président de la République, Abdoulaye Wade est huitième de ce classement et compte moins de 30 000 abonnés. Il faut dire que le Vieux n’est pas populaire sur les ré- seaux sociaux. Il paie également son arrivée tardive sur Facebook car du temps de sa présidence, il n’avait aucune présence numérique. Il poste de temps à temps quelques messages, mais peine à faire décoller sa page. Ousmane Sonko, qui avait même sponsorisé sa page sur Facebook (c’est à dire l’achat de fans) n’est pas aussi populaire sur les réseaux sociaux malgré une grosse débauche d’énergie, il comptabilise 24 133 amis. Un score plus important était attendu. Sinon, il y a de bons scores pour Souleymane Jules Diop ou Me Moussa Diop. Ce dernier; patron de Dakar Dem Dikk, communique les principales informations concernant l’entreprise qu’il dirige via sa page. Il y a aussi Samuel Sarr, de moins en moins actif sur Facebook, mais qui réalise 14 725 abonnés. Ousmane Tanor Dieng n’est pas très populaire sur Facebook, moins de 9000 voix. Le journaliste Adama Gaye très actif sur le réseau mais compte moins de 5000 amis. Il faut dire qu’il s’agit d’une page simple qui est limitée en nombre de fans et le chroniqueur rejette beaucoup de demandes d’amitié. La force de ce classement, c’est qu’à part Ousmane Sonko, aucune page n’a eu recours à l’achat commercial de fans et ce classement pourrait traduire le poids numérique réel des personnalités politiques qui y figurent.

LE SOIR LE PREMIER QUOTIDIEN NUMERIQUE SENEGALAIS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here