Share Button

En perspective des Législatives, les Présidents du Mpcl, Ucs, Ipd, Ligueyal Askan wi, Parena, Apdr, Case, Ifana et mouvements affiliés, annoncent, ce mercredi face à la presse, la mise en place d’une nouvelle Coalition, celle de la 3ème voie.

A deux mois des Législatives, les états-majors se regroupent pour engranger le plus de voix. A l’instar de la grande coalition Mankoo Taxawu Senegaal qui regroupe de nombreux partis politiques, Dr Cheikh Tidiane Gadio de Mpcl, , Abdoulaye Baldé de l’Ucs, le Pr Marième Wane Ly de Parena et d’autres formations, tous de l’opposition, ont mutualisé les forces pour investir le Parlement. En mettant en place une nouvelle coalition dite celle de la 3e voix.

L’Assemblée nationale connaît une crise structurelle du fait qu’elle ne peut remplir sa mission de pouvoir, de contrôle et d’équilibre du fonctionnement général de l’Etat, au service des intérêts des citoyens. Le statut de député se trouve ainsi ramené au rang d’applaudisseur », lit-on dans un communiqué. « Les dernières réformes pour accroître le pouvoir de l’Assemblée nationale ne peuvent changer en rien un tel système de dépendance et de clientélisme qui fragilise l’institution et le statut des élus ».

Pour ces camarades de Cheikh Tidiane Gadio, « une réforme profonde de l’Assemblée nationale s’impose pour sortir notre pays d’une telle situation. La nouvelle législature qui se profile doit permettre d’élire de nouveaux députés, hommes et femmes de qualité, capables par leur engagement citoyens de redéfinir de nouveaux rapports au sein de l’Assemblée nationale, tout en gardant des liens étroits avec leur base, leur milieu social, leur localité. Cela constitue une étape importante et décisive pour instaurer enfin dans notre pays un régime politique républicain et démocratique au service du développement intégral du Sénégal ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here