Share Button

L’audience que Moustapha Diakhate a piloté la semaine passée  a semé la zizanie au sein des femmes de Touba. Les gens ont été retenus à la police de Mbacke jusqu’après midi pour décanter les choses. Les concernés n’arrivaient pas à tomber d’accord sur leurs réels représentants au palais. Ils accusaient M. Diakhate de ségrégation. Tout ceci avec la complicité de Mme Mbacké. À l’arrivée au palais on était obligé de laisser tout le monde entrer, un désordre Total. Les huits personnes qui ont été désignées pour parler n’ont pas été choisies dans l’unanimité. M. Diakhate les a choisis lui même. On leur avait proposé nous les femmes de se concerter avant même le départ pour éviter tout problème. Personne ne savait jusque là l’objectif de l’audience. Il est aussi important de noter que les paroles qui ont été dites n’ont pas été consensuelles, bien au contraire.

Après ces propos, la première dame a bien parlé et a pris les devants en exhortant les personnes sur place de choisir les représentants qui seront ses interlocuteurs car ne pourra parler à tout le monde. Elle nous a aussi notifié qu’elle veut un suivi dans tout ce qu’elle fait. Nous lui en remercions de tout cœur. Ceci dit, Moustapha Diakhate n’a pas voulu cela et a interrompu Mme Sall lui disant qu’une réunion sera organisée Samedi.

Ce qui nous a fait plus mal, on n’était plusieurs à venir. 9 bus Tata et des voitures particulières et aucun n’a reçu une somme ne serait ce pour subventionner le déplacement. Ou même pour manger. On a quitté vers 22h et le dîner qui était servi ne pouvait couvrir tout le monde. La majeure partie des gens n’ont pas mangé. Pis encore, il n’a pas voulu dire ce que la première Dame a donné aux militants. S’il est une personne dotée de raison, comment peut il déplacer plus de 200 de personnes qui ont passé la journée dehors et presque toute la nuit, il n’a même pas aidé ses gens là. La majeure partie a passe la nuit dehors. Le lendemain, il n’a pas organisé de réunion. Il a appelé des personnes au choix pour se réuni avec eux dans la villa de Serigne Mbacke sokhna lo. Quand on a appris la nouvelle, on a su   que tout ceci n’est qu’une mascarade et lobbying. Quand les gens se sont rués là-bas, il a quitté l’audience en disant qu’il reviendrait. Ce qu’il n’a jamais fait. Nous savons tout de même que la première dame est courageuse et ne ménage aucun effort pour aider le président dans tout ce qu’il entreprend. L’accueil qu’elle nous a réservé était extraordinaire et nous la remercions du fond du cœur. Nous lui disons tout de même qu’elle doit éviter Moustapha Diakhate. Ce dernier n’aide pas le président au contraire il rend les militants plus frustrés et dégradé l’image du président. Nous interpelons la première dame et lui disons d’éviter de telles vernîmes.

MAME DIARRA NDAO;

La Porte-parole  des « FEMMES DE DEVELOPPEMENT  A TOUBA » 

 

SOURCE : assirou.net

 

MOR MBAYE CISSE

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here