CONTRIBUTION: Pourquoi des musulmans fêtent Noël au Sénégal? (par S.Cheikh Fatma Mbacke)

Share Button

En ce 24 décembre, Noël est célébrée un peu partout dans le monde. Cette fête chrétienne est synonyme de réjouissances, cadeaux, arbres de noël, père-noël etc…

Et bien au Sénégal, pays à 95% de musulmans noël est également célébrée, surtout dans les grandes villes, comme si elle était universelle et concernait toute l’humanité.

Ainsi la vente de jouets bât son plein à Sandaga et dans les autres marchés. Sur beaucoup de commerces des images du père-noël ornent les façades. Et le 24 on entent partout dans les villes le crépitement des pétards et feux d’artifice.

Les entreprises organisent des arbres de noël pour distribuer des cadeaux à leurs enfants(…)

Alors pourquoi ce constat? Pour les chrétiens c’est parfaitement compréhensible car noël est leur fête et signifie beaucoup pour eux.

Mais que signifie noël pour les musulmans? Pourquoi célèbrent-ils cette fête comme si elle était universelle?

Il est vrai que toute l’histoire de l’occident chrétien, à travers l’esclavage, la colonisation, la néo-colonisation etc…montre une volonté de domination religieuse, culturelle, et de civilisation.

Pour beaucoup d’occidentaux, leur culture, leur religion, leur civilisation sont universelles. Toute autre civilisation est exotique, périphérique. Ils ne portent presque jamais les habits des autres peuples, alors que ceux ci portent leurs jeans, chemises, et costumes-cravates. Ils ne célèbrent aucune fête musulmane, mais ces derniers considèrent noël comme une fête universelle, normale.

Pourquoi en est-on arrivé là?

  • La première explication viendrait des séquelles de la colonisation. Après plus de 40 ans d’indépendance, il est évident que l’objectif « civilisatrice » de la colonisation a été atteint sur beaucoup de populations, qui s’habillent comme les occidentaux, parlent comme eux et donc célèbrent les même fêtes qu’eux.
  • La force de la pénétration médiatique occidentale dans nos pays. Beaucoup de populations s’informent, se cultivent, se divertissent à travers des films, par essentiellement des médias et des contenus occidentaux (bouquets de TVs, Radis FM, Internet…).
  • Noël est devenu un BUSINESS. L’occident est de moins en moins tourné vers la spiritualité, mais ils savent utiliser la religion pour faire du profil. La période de Noël est devenue la période la plus profitable de l’année. On y vend le plus de jouets, le plus de cadeaux, le plus de chocolats, le plus de champagne et de boissons alcoolisés etc…Alors si le milliard et demi de musulmans était resté en marge de la « légende noël », ce serait un gros marché de perdu pour tous les lobbies des produits de grandes consommation en occident. Toute une stratégie est donc déployée pour rendre « universelle » noël.

Quelles sont les conséquences de cet état de fait pour les musulmans?

  • D’abord, en célébrant noël avec tout ce que cela implique comme dépenses, les musulmans continuent d’enrichir l’occident directement ou indirectement.
  • En réservant noël comme période pour faire plaisir aux enfants en leur offrant des cadeaux et autres jouets, on court le risque de voir les enfants musulmans en venir à préférer les fêtes chrétiennes aux fêtes musulmanes. S’il est vrai les enfants musulmans reçoivent des habits neufs lors des Eids (Korité et Tabaski), rien ne leur fait plus plaisir que de recevoir des cadeaux sous forme de jouets.
  • l’aliénation culturelle qui peut avoir des conséquences économiques non négligeables.

Quelle attitude avoir pour un musulman?

  • Pousser les entreprises à organiser des « arbres du Prophète(PSL) » par exemple pour la distribution de cadeaux aux enfants durant le mois du Maouloud (Gamou). Ou « les Fruits du Coran » pendant le Ramadan.
  • Si un parent musulman reçoit des bons d’achat pour des cadeaux à ses enfants pour un arbre de noël, garder les cadeaux et les offrir aux enfants lors d’une fête musulmane (Korité, Tabaski, Tamkharit, Magal de Touba, Gamou etc…).
  • Mieux marquer les fêtes islamiques dans les familles par des cadeaux, jouets, gâteaux etc…
  • Développer l’industrie de jouets plus conforme à l’Islam (vélos, ordinateurs pour enfants avec des invocations islamiques, etc…)

En conclusion je dirais que le propos de cet article n’est pas de rejeter tout de la culture occidentale. Nous ne devons jamais hésiter à prendre les bons aspects de cette culture. Mais nous devons toujours avoir un discernement poussé en ce qui touche à la religion et à la culture. Et le Prophète Mohammed (PSL) a dit; « Toute sagesse est un bien pour le musulman, il la prend où qu’il la trouve ».

 

Donc il n’est pas question ici de rejet total de la civilisation occidentale mais d’une adoption sélective, uniquement des bonnes choses.

 

Cheikh Fatma Mbacke

fils de Serigne Moustapha Bassirou Mbacke,

Ingénieur Informaticien.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here