Share Button

Lorsque j’ai écouté le professeur Songué et vu son allure hautement pédante, en débitant des propos absolument iniques à propos des femmes victimes de viol, mon sang n’a fait qu’un tour ! De nombreuses questions alors m’ont assaillie car je n’en revenais pas d’un tel culot …

Comment a-t-il osé ? Pourquoi Khalifa ne l’a-t-il pas arrêté ? Bien sûr, il aura essayé en voulant coûte que coûte glisser son fameux « refrain » tout aussi impertinent mais de la même sauce que son chroniqueur préféré… Pourquoi l’assistance gloussait-elle face à une telle hérésie? Bouba était-il la seule personne un tant soit peu lucide sur le plateau, lui qui a su s’opposer, même si c’était de fort timide manière, en rappelant les contextes dans lesquels on retrouvait la plupart des cas de viols et d’inceste ? Le réalisateur dormait-il ?

Et surtout, face à ses élèves qui vont certainement demander une thèse plus soutenue de cette assertion-sacrilège, quels effets désastreux ce supposé éducateur va-t-il produire sur leurs façons de penser et d’agir ? Faut-il, pour les jeunes filles de l’école où exerce Songué, surtout celles « aux formes généreuses », se terrer et ne plus aller à l’école sous risque d’être violées ? Songué aurait-il déjà eu envie –si tant est qu’il s’en est limité là- de violer des femmes, s’il se considère comme un homme normal qui côtoie des femmes aux formes …féminines mais aux tenues suggestives ? Y a –t-il des hommes « normaux » encore capables de fréquenter nos plages sans que viols s’en suivent ??? Quel genre d’horreurs pourrait-il encore sortir ???

C’est tout-à-fait inadmissible et scandaleux !

En tous cas, une chose est sûre, il faut se désolidariser de cette émission, du moins de l’édition du 09 mars, de la manière la plus vigoureuse : hommes et femmes !

La seule chose positive que je retiendrai de cet « évènement », c’est le formidable élan de désaveu et de dégoût que mes compatriotes, Sénégalaises et Sénégalais, ont ressenti et fait ressortir sur les réseaux dits sociaux et souvent, dans les salons privés durant ce week-end cauchemardesque…

Il en aura eu pour son grade, voire plus, ce « professeur » devenu « Maréchal agresseur de la conscience collective et de la moralité » !

Des excuses publiques de la part de la TFM doivent être présentées ; des sanctions prises contre Songué et contre Jakaarlo, dont le concept devrait, depuis belle lurette, être reformaté. En effet, elle peut divertir de temps en temps mais elle n’instruit que très rarement, du fait de la faible qualité des interventions des chroniqueurs qui, s’ils ne s’expriment pas de façon terre-à-terre, sont très peu captivants !

Mme Raby S. Diallo-KANE
Sociologue

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n’endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d’utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l’information et l’utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d’utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here