Share Button

 

 

 

 

Pour ferrer leurs victimes, les malfrats ont barricadé le tronçon avec de grosses pierres, des barres de fer, dans le sens Echangeur Malick Sy-Echangeur Parc Hann, en venant du Centre-ville. Et, c’est surtout à hauteur de l’Echangeur Parc Hann que l’embuscade la plus sérieuse a été tendue aux usagers de cet axe.

Dans la foulée, pris de panique, ces derniers, qui avaient quitté le Centre-ville, ont été contraints à faire demi-tour sur la route, pour rallier à nouveau la Ville. Même des camions-remorques, venus des environs du Port autonome de Dakar, ont dû rebrousser chemin, en roulant en «Sens interdit». Pour échapper aux coupeurs de route.

D’ailleurs, selon toujours les sources de Actusen.com, même un confrère d’un quotidien, qui venait de boucler l’édition de son journal, a failli tomber dans le piège des bandits. Il était précisément 2h55 minutes. Mais plus de peur que de mal ! Car les faits s’étant produits peu avant 3 heures du matin, le trafic n’était pas assez dense, pour provoquer des collisions.

Cependant, il faut oser le dire : si cet axe a été choisi par les agresseurs, c’est parce que, surtout, l’éclairage public est à ce niveau piteusement éclairé. La preuve, la nuit, il est quasi impossible de voir, à une dizaine de mètres, un obstacle ou des individus qui se trouvent aux abords de la route.

Ousmane THIANE, Stagiaire à Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here