Share Button

La mairesse de Podor qu’on n’a pas entendue, depuis l’arrestation de Khalifa Sall, est sortie de son mutisme. La socialiste, qui a rendu visite à son camarde de parti, a tracé la ligne de défense pour l’édile de Dakar. Sa stratégie consiste à obtenir une liberté provisoire pour son client.

Elle a dénoncé le fait que c’est seulement 20 personnes par semaine qui peuvent rendre visite à  Khalifa Sall. L’avocate socialiste ainsi que ses confrères comptent saisir, prochainement, la Chambre d’accusation et même la Cour de la Cedeao.

Pour le moment, elle reste convaincue que le Procureur n’a  pas encore démontré que Khalifa Sall s’est approprié les fonds publics pour son propre compte.

Avec Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here