Share Button
Que Barthélémy Dias, Aminata et Idrissa Diallo et tous les autres “frondeurs” du parti socialiste (Ps) se le tiennent pour dit. Si cela ne dépendait qu’au porte-parole du Ps, Abdoulaye Wilane, ils seraient tous exclus du Ps pour “dissidence et non-conformité” aux textes et règlements du parti.

Et pour cause, invité du journal EnQuête, le Maire de Kaffrine n’y va pas par le dos de la cuillère sur la crise qui secoue le parti de Senghor. Enfonçant Khalifa Sall dans l’affaire de la Caisse d’avance qui lui vaut une privation de liberté depuis le 7 mars dernier pour détournement de deniers publics, blanchiment de capitaux et faux et usage de faux, Abdoulaye Wilane agite le glaive sur la tête de ceux qui le soutiennent, au Ps. Notamment, Barthélémy Dias, Idrissa et Aminata Diallo entre autres.

“J’attends que la Commission de discipline instruise, fasse son rapport et exclue les traîtres et les lâches du Ps”, a-t-il déclaré laissant entendre que c’est son souhait le plus ardent. Car, ces derniers n’entrent plus dans les plans et schémas du Ps depuis un certain temps.

Toutefois, enfonçant le clou, Abdoulaye Wilane a confié à nos confrères que si Khalifa Sall n’était pas perpétré dans de beaux draps, il aurait pu être tête de liste de la mouvance présidentielle  de Benno bokk yaakaar (Bby) à Dakar.

Eu égard à son aura dans la capitale qu’il l’a plébiscité depuis 2009 quand il est arrivé, pour la première fois sous la bannière de “Benno Siggil Senegaal” à la tête de la Mairie de la capite du Sénégal.

La preuve, dit-il, dès le moment où Moustapha Niass a été président de l’Assemblée nationale et de facto vice-président du pays selon la loi et Ousmane Tanor Dieng, président du Haut conseil des collectivités locales (Hcct), boulevard lui était ouvert pour diriger la liste de Bby à Dakar. Mais….

Avec Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here