Share Button

Il a fallu de peu pour que la rencontre de l’Alliance pour la République (Apr) du département de Dagana ne finisse, ce week-end, en queue de poisson. Selon EnQuete, n’eût été l’intervention du ministre en charge du Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) Souleymane Jules Diop, la réunion allait virer en une foire d’empoignes.

Venu délivrer un message que le président de l’Apr a adressé à ses militants et responsables de la localité, Souleymane Jules Diop a réussi à désamorcer la bombe et à calmer les ardeurs des uns et des autres.

Pendant de longues heures après la réunion, il s’est entretenu avec les différents responsables des différentes factions pour arrondir les angles et rapprocher les positions afin d’amener tout le monde à travailler la main dans la main, en perspective des prochaines joutes électorales, tel que recommandé par le président Macky Sall.

Très en colère, les militants du département de Dagana reprochent à certains leaders d’avoir déserté le champ militant, depuis les dernières élections locales. Et tout le monde s’attendait à des empoignades en règle entre responsables qui se renvoyaient la responsabilité d’une certaine léthargie du parti dans la zone.

A cela s’est ajoutée la menace de boycott brandie par des individus qui voulaient s’opposer à la tenue de la rencontre. Mais, finalement, les 11 communes ont été bien représentées, dans une salle comble de la mairie de Richard Toll qui a refusé du monde.

Chaque commune a fait intervenir deux responsables, en plus des jeunes, des femmes et des sages qui étaient représentés, pour un total de 30 orateurs. Prenant la parole, ils ont tous réclamé plus de moyens, plus de reconnaissance, tout en saluant les efforts faits dans le domaine économique, agricole notamment, par le chef de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here