Share Button

«On a beaucoup fait pour ses élections en demandant aux Sénégalais d’aller s’inscrire en incitant les jeunes à aller récupérer leurs cartes. Le décor est campé on ne va plus s’arrêter en si bon chemin. Il y aura d’autres campagnes qui sont prévues et bientôt vous verrez que les «Y en a marristes» vont investir les rues. On va aussi investir les places publiques parce que cela fait partie des stratégies que nous avons mises en place pour pouvoir faire signer la plainte. Je suis l’un des premiers signataires, parce que je n’ai pas reçu ma carte. On est prêt et on va le démontrer dans les rues et dans les instances de décision.

Il faudrait que les autorités de ce pays comprennent une chose. Jamais au plus grand jamais, on a assisté au Sénégal à de tels manquements. C’est un manque de respect total de l’Etat du Sénégal ; c’est un manque de professionnalisme et des signes d’incompétences», a déploré Thiat de «Y en a marre».

Avant de poursuivre : «nous avons demandé la démission du ministre nous n’accons pas été répondu et au-delà de cela, il a été même félicité. Félicité de quoi ? Félicité de son manque de sérieux, de son incompétence ou félicité du fait qu’il s’est moqué des Sénégalais. C’est une équipe qui a failli à sa mission qui devrait être sanctionnée. Ça, c’est une leçon pour toutes les autres autorités de la fonction publique. Chaque individu ayant des responsabilités comme telles, doit s’assumer d’apporter les résultats. Ils ont dépensé 50 milliards F Cfa, les Sénégalais n’ont pas reçu leurs cartes, il faut que les Sénégalais aient la culture de la démission».

A l’en croire, «Y en a marre, le Forum du Justiciable ne vont plus s’arrêter au combat de la rue. Nous allons plus rester là à constater. Nous allons saisir la justice quand nous en aurons l’opportunité. Ça, c’est un début on amène le combat de la citoyenneté a un autre niveau. Le combat juridique nous l’attendons depuis longtemps parce que nos Etats ne nous respectent pas. Nos présidents, nos ministres, ne respectent pas les Sénégalais et il faudrait que le peuple Sénégalais commence à se faire respecter et utilise toutes les instances de décisions possibles pour réclamer ses droits. Après la rue, la mobilisation, la sensibilisation, nous allons saisir la Justice et notre pool d’avocats est prêt. Nous allons prendre d’autres et les avocats qui ont envie à se joindre à la cause seront les biens venus. Cette initiative des citoyens, elle ne nous appartient pas. Pour une fois que les citoyens prennent leurs responsabilités et apprennent à porter plainte contre leurs Etats. Le discours de «Buur dafa bari dolé» est dépassé parce que le «Buur» au Sénégal, c’est voler, incompétence et loubeeul.  Il faut qu’avant d’aller aux joutes électorales de 2019 que des choses pareilles ne se répètent plus».

Les membres du mouvement «Y en a marre» et le leader du Forum du Justiciable, Babacar Ba, ont fait face à la presse, ce jeudi matin dans un hôtel de la place sur la route de Ouakam.

Sekou Dianko DIATTA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here