Délocalisation de Wari au Togo: Kabirou Mbodj est-il véritablement un patriote?

Share Button

Alors qu’on n’a pas fini de chanter son patriotisme après le rachat de l’opérateur Tigo, on nous apprend que dans sa guéguerre avec les membres fondateurs de Wari, Kabirou Mbodj a réussi un tour de passe-passe scandaleux. En effet, pour isoler davantage les actionnaires et avoir libre cours dans ses agissements, Kabirou Mbodj a déplacé le siège social de CSI-Wari au Togo en décembre 2015, alors que plus de 80% de l’activité Wari est réalisé au Sénégal.

En termes simples, quand un client effectue un envoi wari à partir de Touba, le bénéficiaire le retire à Tambacounda, et c’est le Togo qui profite des retombées.

Les répercussions négatives sont automatiques sur nos finances publiques : le Sénégal est dépouillé de recettes fiscales substantielles sur une activité réalisée par notre Pays à plus de 80%.

C’est purement et simplement un scandale car avec cet acte, Wari est devenu une société de droit togolais depuis décembre 2015, établie à Lomé par Kabirou Mbodj sous son identité française. Dakarmatin promet de revenir sur cette affaire avec plus de details et des documents à l’appui.
Dakarmatin

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here