Share Button

Les habitants de Sadio ont battu le macadam pour dénoncer la discrimination et la marginalisation de la localité. Ils ont profité de cette occasion pour demander la construction d’un lycée et l’électrification des 23 villages.

Ecoutons Fallou Ndom,le porte-parole des manifestants:

« Nous sommes tous en difficultés car l’Etat ne respecte jamais ses promesses. Nous ne croyons pas au slogan du président Macky Sall  « Sénégal de tous pour tous », c’est une utopie. Sadio est la 3éme commune dans le département de Mbacké mais nous sommes laissés en rade, nous vivons dans une inégalité sociale. On interpelle directement le chef de l’Etat qu’il  prend acte de nos revendications. La commune compte plus de 10.000 habitants alors que nous n’avons pas un infirmier de ce fait on est obligé d’aller à Taif pour se faire soigner. En plus, nous voulons un lycée pour lutter contre l’abandon des élèves et  l’électrification dans les 23 villages car dans nos 25 villages, il y’a  que deux qui ont bénéficié de l’éclairage  public. Je lance une véritable  alerte  au président : le Sénégal ne pourra pas émerger avec cette discrimination. En mot, la commune de Sadio ne doit  pas être négligée » nous confie t-il.

 

Compte rendu :    Mor Mbaye Cissé

Source:       assirou.net

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here