Share Button

Depuis quelques semaines, le comité de gestion du marché Cheikh Ahmadou Bamba de Colobane est à couteau tiré avec Boubacar Diouf, frangin du ministre conseiller Arona Coumba Ndoffène Diouf et gérant de la société de gardiennage «Bib sécurité». L’objet du désaccord selon le Président du Comité de gestion Mouhamadou Lamine Bara M’Backé est que la société du sieur Boubacar Diouf n’est pas en règle car ne détenant aucune autorisation délivrée par le ministère de l’Intérieur. En outre, selon la même source, cette société de gardiennage n’est pas parvenue, en près de huit années, à débarrasser le marché des «agressions multiples, de la vente de drogue, de la prostitution qui y ont pignon sur rue». Le marché est tout simplement le réceptacle nocturne de tous les sans abris de la capitale.
Aussi et pour «tous ces manquements graves» la décision a été prise par le Comité de gestion de remplacer «Bib sécurité», surtout qu’elle ne détient aucun contrat légal.
Mais Boubacar Diouf, selon le comité, ne veut pas se plier à cette mesure administrative et continue d’exercer dans l’illégalité totale. Plus grave, ils font dans le chantage.
« Avec son autre frère Souleymane Ndione, ils nous menacent régulièrement en disant qu’ils vont demander à leurs frères, le ministre Arona Coumba Ndoffène Diouf et Niokhobaye Diouf de la direction de la Petite Enfance de dissoudre le comité. «Ce chantage ne passera pas»  car nous sommes déterminés à aller au bout du combat. D’ailleurs, le Préfet de Dakar a été saisi de tous ces problèmes » assure le comité dans une déclaration dont nous avons copie
Pour finir ce dernier d’informer qu’en collaboration avec le promoteur immobilier El Hadji Goumbala de la société Tuneg international, des réalisations importantes comme la construction d’une mosquée et l’érection des toilettes sont à mettre à l’actif du Comité de gestion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here